Santé tropicale à Madagascar - Le guide de la médecine et de la santé à Madagascar


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale à Madagascar > Revue de presse

Revue de presse

L'hépatite plus menaçante que le sida - 30/04/2011 - L'express de Madagascar - MadagascarEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Le professeur Rado Manitriniala Ramanampamonjy et Yolande Rajaona Raoelina, lors de la conférence, hier à Analakely. Le sida semblait être la maladie la plus coûteuse et la plus dangereuse. Mais l'hépatite le devance largement à Madagascar. Les personnes portant le virus de l'hépatite sont nombreuses à Madagascar mais elles l'ignorent a déclaré hier à Analakely le professeur Rado Manitriniala Ramanampamonjy, médecin agrégé
en hépato-gastro-entérologie.

La transmission de cette maladie revêt diverses formes avec une vitesse ahurissante. « L'hépatite se transmet d’une mère à son bébé, par le biais des relations sexuelles, par le sang et l’usage de matériel souillé ainsi que par la salive. L'hépatite B est cent fois plus contagieuse que le VIH/SIDA et l'hépatite C, dix fois », explique le professeur.

Ce sont les ruraux qui sont les premières victimes de cette maladie. « Le taux de prévalence de l'hépatite B est supérieur à 8 % à Madagascar dont 5 % sont des urbains et 25 %, des ruraux. Ce chiffre pourrait être sous estimé », annonce Yolande Rajaona Raoelina, directeur des urgences et des luttes contre les maladies négligées (DULMN). La négligence d'hygiène
dans le monde rural est la première cause de cette propagation.

Le danger est que cette maladie provoque la non-regénération de cellules du foie lorsque celles-ci sont infectées par le virus. Elle peut tuer aussi dans un délai assez court. « Une jeune fille a succombé à l'hépatite B en moins d'une semaine, il y a 15 jours », raconte le professeur Rado Manitriniala Ramanampamonjy. Elle peut également revêtir une forme chronique comme la cirrhose ou provoquant le gonflement des jambes. « L'hépatite débouche par la suite sur le cancer quand elle n'est pas traitée », continue le directeur du DULMN.

À prix d'or

Le coût de traitement de cette maladie n'est pas à la portée de Monsieur Tout le monde. « Il faut effectuer des injections pendant 48 semaines pour la guérir et le prix d'une injection coûte 800 000 ariary. Le prix d'une boite pour la traiter vaut 200 000 ariary et il faut en consommer dix boites », relate le médecin agrégé en hépato-gastro-entérologie. Aussi le meilleur moyen pou l'éviter est de respecter l'hygiène. « Éviter les ustensiles ainsi que les matériels suspects, utiliser les préservatifs et faire le dépistage ensuite le vaccin contre l'hépatite B », conseille Yolande Rajaona Raoelina. Mais ce vaccin contre l'hépatite B ne protège pas contre celle du C.

« L'hépatite A semble être plus bénigne », conclut le professeur Rado Manitriniala Ramanampamonjy.

Un programme contre l'hépatite

L'État malgache lance un projet pour lutter contre l'hépatite au mois mai. Les fonctionnaires sont prioritaires dans le dépistage, la prise en charge et la prévention. Ce projet va durer cinq ans. Les enfants ont pu bénéficier du vaccin contre l'hépatite durant la semaine de la santé
de mère-enfant.

Vonjy Radasimalala

Lire l'article original

Plus d'articles Malgaches - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

MadagascarSanté tropicale à Madagascar
Le guide de la médecine et de la santé à Madagascar


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !