Santé tropicale à Madagascar - Le guide de la médecine et de la santé à Madagascar


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Mai 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mars/Avril 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale à Madagascar > Revue de presse

Revue de presse

Peste pulmonaire : les grandes villes libérées de l’épidémie - 28/11/2017 - L'express de Madagascar - MadagascarEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

La peste pulmonaire urbaine arrive à son terme. Cette épidémie a tué deux cents personnes en trois mois. Sortie d’épidémie. Le Premier ministre, Olivier Mahafaly Solonan- drasana a annoncé officiellement, hier, la fin de l’épidémie de peste pulmonaire urbaine. « Le dernier cas confirmé de peste pulmonaire dans la liste linéaire de la récente épidémie de peste pulmonaire urbaine s’est produit le 3 novembre 2017 », lance-t-il. Une fin d’épidémie peut être annoncée quinze jours après le dernier cas, selon le ministre de la Santé publique, le professeur Mamy Lalatiana Andriamanarivo. C’était au Palais de l’État à Mahazo-arivo, hier, lors de l’annonce de cette fin d’épidémie.

Cette flambée de peste urbaine a vu le jour, fin août, lorsqu’un passager d’un taxi-brousse reliant Antananarivo et Toamasina a succombé subitement à Moramanga et a contaminé d’autres passagers du véhicule. Cette première victime, malade, provenait d’Ankazobe et allait rejoindre sa famille à Toamasina. Depuis, l’épidémie a sévi dans une cinquantaine de districts. Fort heureusement, aucun cas de peste pulmonaire ne serait détecté à Antananarivo et à Toamasina, depuis quelques jours.

Deux cent décès

Les partenaires qui ont mobilisé plusieurs millions de dollars pour lutter contre la peste, ont félicité le gouvernement malgache pour avoir réussi à contrôler la peste rapidement. « Je félicite le gouvernement de Madagascar pour la manière dont il a travaillé avec les partenaires pour contenir cette épidémie. C’est exactement le type de leadership nécessaire pour éviter que les épidémies ne deviennent incontrôlables », a déclaré le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, Directeur général de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS).

Mais c’est seulement l’épidémie de peste urbaine qui arrive à son terme. La saison de peste ne s’achèvera qu’en avril 2018. Et des cas de peste endémiques apparaissent dans quelques foyers de peste.

Selon les dernières statistiques du ministère sur la peste, du 1er août au 22 novembre, deux cent deux personnes ont perdu la vie, deux mille trois-cent cas suspects ou confirmés ont été pris en charge et sept mille personnes en contact avec les victimes ont été suivies, depuis août. « 76% de ces personnes décédées ont succombé à la peste pulmonaire », signale le professeur.

La vigilance devrait être maintenue. « Nous venons de remporter la première manche de cette lutte contre l’épidémie de peste, mais ce n’est pas le moment de baisser les bras. C’est pour cela que j’invite mes compatriotes à rester vigilants », lance le chef du gouvernement. Une structure qui devra permettre de baisser le taux des personnes victimes de la peste sera mise en place incessamment. La représentante de l’OMS à Madagascar, la professeur Charlotte Ndiaye promet de continuer à soutenir le pays. « On va continuer à travailler intensément au niveau de tous les districts, de tous les fokontany, pour que les cas soient détectés précocement, et qu’immédiatement, la riposte soit faite », explique-t-elle.

Miangaly Ralitera

Lire l'article original

Plus d'articles Malgaches - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

MadagascarSanté tropicale à Madagascar
Le guide de la médecine et de la santé à Madagascar


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !