Santé tropicale à Madagascar - Le guide de la médecine et de la santé à Madagascar


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale à Madagascar > Revue de presse

Revue de presse

Ministère de la Santé : recrutement de 544 paramédicaux et de 250 médecins généralistes - 16/04/2008 - Midi Madagasikara - MadagascarEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Le gel des fonctionnaires est quelque peu levé pour le ministère de la Santé. Ce département a, en effet, bénéficié de nouveaux postes budgétaires pour étoffer son personnel de 1144 membres cette année. Il va, de ce fait, procéder à un recrutement assez conséquent d’agents de santé. Les 47% de ces postes disponibles seront alloués aux paramédicaux et près de 22% autres aux médecins généralistes. C’est dire que le ministère engagera 544 paramédicaux et 250 médecins généralistes. Les 31% restant seront répartis entre les autres catégories, notamment les médecins spécialistes, les travailleurs sociaux, les chirurgiens dentistes, les servants, les agents administratifs,…

« Ce renforcement d’effectif des agents de santé, fait partie des efforts entrepris pour l’amélioration de la prise en charge de la santé de la population », explique le Dr Jean Louis Robinson, hier à Ambohidahy.

Toutefois, ce recrutement est loin de couvrir les besoins en personnel de santé du pays. Il ne palliera que 29,5% de l’effectif des paramédicaux et 37,7 % des médecins généralistes nécessaires. Et ce, pour répondre aux normes nationales de 1 paramédical pour 5 000 habitants et de 1 médecin généraliste pour 10 000 habitants. En marge des nouvelles recrues, il faut encore ajouter 896 paramédicaux et 598 médecins généralistes supplémentaires aux 5 346 paramédicaux et 2 959 médecins généralistes actuellement en service pour espérer respecter ces normes.

« Ce gap ne sera comblé qu’après trois années successives de recrutement avec les mêmes nouveaux postes budgétaires. Mais nous ne désespérons pas », déclare le ministère de la Santé.

Par ailleurs, pour motiver ces agents de santé à s’installer en milieu rural qui est très mal desservi, diverses mesures incitatives, telle la construction de logements, sont envisagées. Le dépôt des dossiers pour ce recrutement est déjà ouvert depuis jeudi dernier. Il ne prendra fin que dans un mois, plus précisément le 9 mai prochain.

v.a.

Lire l'article original

Plus d'articles Malgaches - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

MadagascarSanté tropicale à Madagascar
Le guide de la médecine et de la santé à Madagascar


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !