Santé tropicale à Madagascar - Le guide de la médecine et de la santé à Madagascar


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale à Madagascar > Revue de presse

Revue de presse

Paludisme : pour la première fois, deux médicaments jusqu’ici pris séparément pour traiter le paludisme, ont été combinés. Nouveau traitement simplifié - 23/04/2008 - Midi Madagasikara - MadagascarEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Un nouveau médicament contre le paludisme à Plasmodium Falciparum va prochainement être développé au Brésil, puis plus tard en Inde. Il s’agit d’un traitement curatif simplifié et peu onéreux, pris sur trois jours. C’est le premier médicament contre le paludisme qui combine, en une dose fixe, un dérivé d’artémisinine, l’artesunate (AS) et un autre anti-paludique efficace, la méfloquine (MQ). Jusqu’ici, les deux médicaments étaient pris séparément. L’association de ces deux médicaments est l’une des quatre combinaisons recommandées par l'OMS pour combattre le paludisme et la résistance face aux médicaments antipaludiques classiques.

En combinant deux molécules actives en un seul comprimé, l'ASMQ améliore considérablement le traitement du paludisme pour les adultes et les enfants. Ce médicament présente plusieurs avantages : de multiples formulations pédiatriques, un nombre réduit de comprimés, trois jours de traitement seulement, accessible à prix coûtant, utilisable dans les pays chauds, sans nécessité de réfrigération.

Au Brésil, le développement de ce nouveau médicament est le fruit d’un partenariat entre l’entreprise pharmaceutique publique brésilienne Farmaguinhos/Fiocruz et la fondation DNDi, fondée en 2003, à l'initiative de Médecins Sans Frontières. Le lancement officiel du nouveau traitement a eu lieu à Rio de Janeiro, le 18 avril dernier. Le développement du produit en Asie du sud-est se fera en partenariat avec le groupe pharmaceutique indien Cipla. Ce traitement simplifié coûtera 2,5 dollars par personne.

Recueillis par Hanitra R.

Lire l'article original

Plus d'articles Malgaches - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

MadagascarSanté tropicale à Madagascar
Le guide de la médecine et de la santé à Madagascar


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !