Santé tropicale à Madagascar - Le guide de la médecine et de la santé à Madagascar


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Mai 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mars/Avril 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale à Madagascar > Revue de presse

Revue de presse

Le rôle-clé des Agents de Santé Communautaire de Base - 16/02/2009 - Midi Madagasikara - MadagascarEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Les Agents de Santé Communautaire de Base (ASCB) mis en place au niveau des fokontany, particulièrement dans les communes rurales, on en parle très peu ou pas. Alors que ces Agents de Santé Communautaire de Base sont des personnes ressources qui agissent dans la majorité des cas en bénévolat. Aussi ces agents sont les principaux partenaires de santé villageoise des centres de santé de base (CSB) dans la sensibilisation, le planning familial et la vulgarisation de la masse dans la prévention des maladies, des règles d’hygiène à adopter et le suivi du traitement des malades, atteints de la tuberculose, la lèpre, etc… Pour que ces malades ne soient pas perdus de vue.

Sérieux de travail
Le docteur Andrianarisoa Fanjaniony, médecin-chef du CSB II de la commune rurale d’Anjoman’Ankona, district de Manandriana dans la région d’Amoron’i Mania, tient à témoigner de l’excellence des relations de partenariat entre CSB II et les Agents de Santé Communautaires de Base installés dans les onze fokontany. La médecin-chef de relater le sérieux du travail accompli par ces bénévoles.

Alternative
En effet, ces agents que l’on appelle aussi « partenaires des communes » contribuent fortement à améliorer la santé des habitants de leurs fokontany. Au point même, a tenu à faire remarquer docteur Fanjaniony, que dans certains cas, ces personnes dévouées et formées sont des solutions adéquates dans la recherche d’alternatives pour faire face à l’insuffisance chronique de personnel dont souffrent les CSB.

Statistiques
Statistiques à l’appui, grâce à la collaboration de ces Agents de Santé Communautaire de Base, le docteur Andrianarisoa de démontrer les résultats encourageants enregistrés en matière de prévention et de santé.
Si le taux d’utilisation des préservatifs était en 2007, de 14,49%. Ce taux est passé à 28,20% sur les femmes en âge de procréer. Pour le taux d’accouchement, il était de 29 femmes en moyenne par mois. Actuellement, le taux est à 15 femmes en moyenne par mois.

Projet « Diorano Wash »
En matière d’hygiène d’assainissement, dans le cadre du projet Diorano Wash, les résultats sont encourageants. Le taux des maladies diarrhéiques a régressé, passant de 50% à 12% (octobre 2008).
Bref, des impacts sont constatés sur la santé de la population. Ce grâce à un partenariat local dont les ASCB sont les pionniers et le médecin-chef le leader. Un exemple à suivre.

Enquête réalisée par Chan-Mouie Jean Anastase

Lire l'article original

Plus d'articles Malgaches - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

MadagascarSanté tropicale à Madagascar
Le guide de la médecine et de la santé à Madagascar


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !