Santé tropicale à Madagascar - Le guide de la médecine et de la santé à Madagascar


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Octobre 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale à Madagascar > Revue de presse

Revue de presse

Santé maternelle : La césarienne de nouveau payante - 21/04/2009 - L'express de Madagascar - MadagascarEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

L'accouchement par césarienne n'est plus gratuit. L'épuisement des kits d'opération oblige certains médecins à faire payer leurs patientes.

Consternation dans les hôpitaux publics. Depuis un certain temps, beaucoup de femmes enceintes ont dû payer Ar 300 000 à Ar 400 000 pour bénéficier d'une opération césarienne. Pratique déclarée gratuite depuis septembre 2008.
« La seule explication que les sages-femmes nous ont donnée est que les kits gratuits pour ce type d’accouchement sont épuisés », avance Felana Raharifetra. Même pour un accouchement normal, elle a dû payer Ar 4 000 dans un centre hospitalier du district d'Antananarivo-Atsimondrano.
Des sages-femmes mais aussi le Dr Henri Ranaivoarisoa, le nouveau ministre de la Santé qui vient de prendre son poste hier, l’ont confirmé.

300 000 dollars
Il indique que « des solutions doivent être prises pour éviter que les mères souffrent davantage ». Dimanche, il a été témoin de l'épuisement du stock des kits d'opération dans le centre hospitalier de Manjakandriana.
Bien que cette gratuité ait eu l'appui de partenaires internationaux, seul le Fonds des Nations unies pour la Population (UNFPA) en assure le financement. « En début d'année, une convention a été signée par le ministère de la Santé, l'UNFPA et Salama pour l'octroi de 300 000 dollars. Cette somme était destinée à l'achat de kits d'accouchement pour approvisionner les 43 formations sanitaires de Madagascar qui pratiquent la césarienne », explique le Dr Edwige Ravaoarimanana, chargée du programme de la santé de la reproduction au sein de l'UNFPA. Elle est désorientée par ces déclarations.
Le Dr Faramalala Raherinirina, responsable de la maternité sans risque au sein du ministère de tutelle, reconnaît que les 300 000 dollars peuvent permettre à 1 300 femmes enceintes de subir l'intervention que nécessite leur état. En fait, le matériel n'est pas encore arrivé. On l'attend pour la fin du mois.

Fanja Saholiarisoa

Lire l'article original

Plus d'articles Malgaches - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

MadagascarSanté tropicale à Madagascar
Le guide de la médecine et de la santé à Madagascar


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !