Santé tropicale à Madagascar - Le guide de la médecine et de la santé à Madagascar


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale à Madagascar > Revue de presse

Revue de presse

Pandémie de grippe : aucun cas suspect, mais Madagascar n'est pas à l'abri - 11/07/2009 - Midi Madagasikara - MadagascarEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Imprévisible. « Pour l'instant, Madagascar est encore indemne de la pandémie grippale. Nous n'avons pas, jusqu'à présent, détecté le virus H1N1 dans le pays. D'ailleurs, aucun cas suspect ne nous a été soumis », a précisé Jean Michel Héraud, responsable du Centre National de Référence pour la Grippe de l'OMS auprès de l'IPM. Toutefois, la Grande Île n'est pas à l'abri de cette grippe porcine. «Elle peut arriver demain ou la semaine prochaine. Bref, elle n'est pas prévisible», met-il en garde. Petit stock. En fait, cette maladie est déjà à nos portes puisque les pays voisins sont tous concernés, notamment La Réunion, Maurice et l'Afrique du Sud.

D'ailleurs, pour faire face à son éventuelle introduction, Madagascar vient de mettre au point son plan de contingence de prévention et de riposte. «Tout est fin prêt pour parer au plus urgent, en cas de contamination. Nous disposons d'un petit stock de médicaments, suffisant pour contrecarrer les premiers cas », a souligné le Dr Tafangy Philémon Bernard, DG du ministère de la Santé. « En tout cas, cette grippe n'est pas plus mortelle que le choléra ou la diarrhée qui tue plusieurs milliers d'enfants, tous les ans, chez nous », a-t-il déclaré.

Hiver. A Madagascar, c'est plutôt la grippe du virus B qui sévit le plus, surtout lors de la saison hivernale. « Près de 60% des cas de grippe dans la Grande Île sont associés au virus B. Il y a également quelques cas de virus H3N2 », a souligné Jean Michel Héraud, au cours du tout premier colloque des Laboratoires nationaux de référence pour les maladies transmissibles, hier au Motel à Anosy. Cette réunion scientifique avait justement comme thème : « Spéciale Grippe ». Près de 200 médecins, dont des membres du réseau sentinelle de surveillance des fièvres, composé de 23 sites sentinelles à travers le pays, ont participé à ce colloque. Aux dernières statistiques, près de 8% des gens en consultation médicale présentent ces dernières semaines le syndrome grippal. « Le seuil épidémique de 10 à 15% n'est pas encore atteint », rassure ce responsable du Centre National de Référence pour la Grippe de l'OMS auprès de l'IPM. C'est dire que pour l'instant, Madagascar n'est pas encore concerné ni par l'épidémie saisonnière, ni par la pandémie grippale.

v.a.

Lire l'article original

Plus d'articles Malgaches - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

MadagascarSanté tropicale à Madagascar
Le guide de la médecine et de la santé à Madagascar


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !