Santé tropicale à Madagascar - Le guide de la médecine et de la santé à Madagascar


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale à Madagascar > Revue de presse

Revue de presse

Santé publique : dépistage limité de la grippe A - 06/11/2009 - L'express de Madagascar - MadagascarEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

La Vice-primature, chargée de la santé publique, a informé de l’épuisement des kits de prélèvements des cas de grippe A H1N1. Une nouvelle stratégie sera désormais adoptée. Tout le monde ne pourra plus se faire dépister de la grippe A/H1N1. Le stock de kits de prélèvement des cas de grippe porcine s'épuise. « Nous disposions d’un stock prévu pour un an mais, rien qu'en un mois, sa diminution est notable. Vu le nombre de prélèvements tous les jours, les kits auront vite fait de s'épuiser », explique Jean Michel Hieraud, chef de l'unité Virologie au sein de l'Institut Pasteur, au cours d'une conférence de presse à l'hôpital Befelatanana hier.

Tri sélectif

Mais la situation ne semble pas inquiéter les responsables. « La population ne doit pas paniquer car la situation reste maîtrisable. Jusqu'ici, les 1 319 prélèvements ont été effectués à temps et les cas positifs bien traités », explique Pr Mamy Randria, chef de service des maladies infectieuses au sein de l'hôpital Befelatanana.

En attendant le renouvellement du stock, promis par l'Organisation mondiale de la Santé, la Direction au sein des urgences de lutte contre les maladies (DULM) change de tactique, pour gérer au mieux le reliquat du stock de kits de prélèvements. Les personnes à diagnostiquer seront triées. « Les femmes enceintes, les enfants de moins de cinq ans, les personnes âgées de plus de 65 ans, les personnes présentant des maladies chroniques et celles venant des provinces seront priorisées », explique le Dr Mahery Alexandre Randrianasolo, assistant technique au sein de la DULM.

Il explique que les personnes ne se trouvant pas dans cette catégorie peuvent toujours se faire dépister dans les hôpitaux et bénéficier de traitement selon les symptômes. Des conseils de prévention leur seront aussi prodigués, pour diminuer les risques d'attraper la grippe A.

Encadré

De nouveaux cas à Toamasina et Mahajanga

La dernière statistique date d'hier, avant que la Grande île ne compte 422 cas confirmés de grippe AH1N1. Cinq nouveaux cas ont été répertorités à Toamasina et un à Mahajanga pour la journée d'hier.

En plus de ces deux villes, Antsohihy et Antsiranana ont aussi enregistré des cas positifs.

Fanja Saholiarisoa

Lire l'article original

Plus d'articles Malgaches - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

MadagascarSanté tropicale à Madagascar
Le guide de la médecine et de la santé à Madagascar


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !