Santé tropicale à Madagascar - Le guide de la médecine et de la santé à Madagascar


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Octobre 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale à Madagascar > Revue de presse

Revue de presse

Dr Annie Raherisoanjato : « La Semaine de la santé n’intéresse pas les mères » - 05/11/2009 - L'express de Madagascar - MadagascarEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

L’adjointe technique de la direction de la santé de la mère et de l'enfant commente la semaine consacrée à ces catégories de personnes.

La crise a-t-elle eu d'impacts sur la Semaine de la mère et de l'enfant ?

Nous avons beaucoup misé sur la gratuité des prestations en utilisant la communication médiatique. De même, nous avons sensibilisé les élus de chaque district, ainsi que les mobilisateurs sociaux pour qu'ils renforcent les interventions par le porte-à-porte. Malgré la crise, nous avons pu accueillir de nombreux femmes et enfants, les principales cibles de la Semaine de la santé de la mère et de l'enfant.

Avez-vous connu la réussite ?

Bien sûr, la semaine a été une réussite malgré tout. Cette année, nous avons constaté une redynamisation des agents communautaires. Nous avons aussi défini des packs selon les besoins de chaque région. Le seul problème concerne le retard dans les préparatifs, surtout dans la formation des agents. Mais tout s'est finalement bien passé.

Que pouvez-vous dire en terme de bilan ?

Nous avons vu la participation de beaucoup de jeunes mamans et de leurs progénitures. Les packs sanitaires qui leur ont été alloués ont été distribués presque en totalité. La défaillance se situe chez les femmes enceintes, dont le taux de participation ne fut pas satisfaisant. Le recensement actif de ce groupe n'a pas été renforcé, surtout dans les zones enclavées.

Le financement s'est-ilm répercuté sur l'organisation ?

Le financement a été un problème pour la Semaine de la santé de la mère et de l'enfant, en avril. Cette fois-ci, il a été résolu pour cette édition d'octobre. L'enveloppe a été adressée surtout auprès des districts pour mieux accélérer les procédures.

Êtes-vous optimiste pour les prochaines éditions de 2010 ?

Notre souhait est que la Semaine de la mère et de l'enfant soit pérennisée. Les prochains efforts à fournir doivent être focalisés sur l'encouragement des jeunes femmes enceintes à y participer. Nous espérons que les partenaires répondront toujours présent pour épauler le ministère de la santé.

Propos recueillis par Fanja Saholiarisoa

Lire l'article original

Plus d'articles Malgaches - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

MadagascarSanté tropicale à Madagascar
Le guide de la médecine et de la santé à Madagascar


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !