Santé tropicale à Madagascar - Le guide de la médecine et de la santé à Madagascar


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale à Madagascar > Revue de presse

Revue de presse

Personnes vivant avec le VIH : la prise en charge reste disponible et gratuite - 01/12/2009 - Midi Madagasikara - MadagascarEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

La prise en charge des personnes vivant avec le VIH, gratuite à Madagascar, a connu en début d’année, un problème de rupture de stocks de médicaments. Ceux-ci sont depuis à nouveau disponibles et restent gratuits auprès du service qui s’occupe spécialement de la prise en charge des PVVIH à l’hôpital de Befelatànana. « Les anti-rétroviraux sont gratuits, de même que la prise en charge des maladies opportunistes », assure l’un des médecins en fonction dans le service. En revanche, les bilans biologiques sont payants et c’est parfois à ce stade que les patients rencontrent des problèmes, car certains d’entres eux n’ont pas suffisamment de moyens pour le faire, alors qu’il s’agit d’examens nécessaires pour l’évolution de la prise en charge.

En début d’année, alors que le problème de disponibilité des médicaments a quelque peu perturbé la continuité des traitements, certains malades ont été perdus de vue. Une partie d’entre eux ont, par la suite, pu être relancés tandis que les autres n’ont plus du tout été retrouvés. En effet, ces derniers ont fourni des informations inexactes quant à leurs coordonnées et leur adresse. De ce fait, les personnels de santé n’ont pas pu les retrouver. Ce qui représente un danger, dans la mesure où ces personnes restent menacées, sur le plan de la santé, si elles ne continuent pas leur traitement.

Hanitra R.

Lire l'article original

Plus d'articles Malgaches - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

MadagascarSanté tropicale à Madagascar
Le guide de la médecine et de la santé à Madagascar


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !