Santé tropicale en Côte d'Ivoire - Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en Côte d'Ivoire > Revue de presse

Revue de presse

Phase de généralisation de la CMU/ Jean-Claude Kouassi à la CNAM : "Accélérez la réalisation des dernières diligences pour fin 2018" - 21/02/2018 - Le patriote - Côte d'IvoireEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

La phase de généralisation de la Couverture Maladie Universelle (CMU) traine. Annoncée pour janvier 2017, les choses tardent à se mettre en place. Lors de la cérémonie d’inauguration du centre de santé de l’Université Félix Houphouët-Boigny (Cocody) le vendredi 16 février dernier, le ministre de l’Emploi et de la Protection Sociale a piaffé d’impatience. « (...) Je veux surtout demander à la Caisse Nationale d’Assurance Maladie ( Cnam) d’accélérer la réalisation des dernières diligences, en vue de la généralisation de la Cmu , je le répète dès la fin de cette année 2018 », a insisté le ministre Jean-Claude Kouassi.

Félicitant ainsi l’ensemble des acteurs qui œuvrent au quotidien pour faire de cet ambitieux projet une réalité. Il a relevé les nombreux efforts du Gouvernement pour l’amélioration de l’offre de soins au profit des populations ivoiriennes. Concernant la phase expérimentale de la CMU qui a démarré depuis avril 2017, le ministre a indiqué que les choses se déroulent normalement. Pour lui, c’est une étape essentielle. « Car bien avant la généralisation prévue d’ici la fin de cette année 2018, il nous faudra éprouver l’ensemble du dispositif, à savoir l’immatriculation, les cotisations, l’accès aux soins, le remboursement des prestations et l’arrimage avec les assurances complémentaires », a-t-il fait remarquer. Avant de relever qu’il est nécessaire pour les gestionnaires de ce projet de poursuivre le test des outils de gestion de la Couverture Maladie Universelle que sont les contrôles biométriques, l’édition des feuilles de soins, les échanges de flux de données entre les différents acteurs de l’écosystème. Et ce, afin d’identifier les obstacles à surmonter et les procédures à améliorer. Faisant le point des centres de santé réhabilités pour la phase expérimentale, le ministre Jean-Claude Kouassi a souligné que les neuf (09) structures sanitaires des différentes universités ont été toutes réhabilitées. Il s’agit de trois centres de santé à l’Université Alassane Ouattara de Bouaké (Campus 1 et 2 ; Cité Forestière), l’ Institut Polytechnique Félix Houphouët-Boigny (Inp –HB centre et nord) ; l’Université Peleforo Gon Coulibaly de Korhogo ; l’Université Lorougon Guédé (Daloa) et l’Université Félix Houphouët-Boigny. Le coût de réhabilitation de ces neuf centres de santé, selon Jean-Claude Kouassi, est de 2,2 milliards de FCFA.

L’Etat fait sa part en réhabilitant les structures et en améliorant l’offre de soins au profit des populations. Mais, il revient aux populations et singulièrement aux étudiants, a-t-il poursuivi, d’adhérer à ce projet, en se faisant enrôler massivement dans l’un des centres de santé ouverts. « J’exhorte les étudiants à se faire enrôler massivement pour ne pas rester en marge de ce progrès social. Et ce, d’autant plus que l’Etat de Côte d’Ivoire a décaissé 900 millions de FCFA pour que les soins de la phase expérimentale soient gratuits » a rassuré le ministre. Pour sa part, le président de l’université Félix Houphouët-Boigny, le Pr Abou Karamoko, a invité les étudiants qui trainent encore les pieds à aller se faire enrôler dans les différents centres commis à cet effet.

ANZOUMANA CISSE

Lire l'article original

Plus d'articles Ivoiriens - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Côte d''IvoireSanté tropicale en Côte d'Ivoire
Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !