Santé tropicale en Côte d'Ivoire - Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en Côte d'Ivoire > Revue de presse

Revue de presse

Lutte contre le paludisme / Le Japon offre 250 mille moustiquaires et des médicaments - 05/01/2009 - Le nouveau réveil - Côte d'IvoireEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Dans le cadre du projet de ''prévention des maladies infectieuses en Côte d'Ivoire, Phase 3'', le gouvernement du Japon, à travers sa coopération multilatérale avec l'UNICEF, a offert un don de 250 mille moustiquaires et 3 millions de médicaments. Ces dons ont été réceptionnés, hier, à la Pharmacie de la santé publique par le ministre ivoirien de la Santé et de l'hygiène publique, Dr Alla Kouadio Rémi, des mains de l'ambassadeur du Japon en Côte d'Ivoire, S.E.M. OKAMURA Yoshifumi. A cette occasion, SEM Okamura, après l'allocution de bienvenue de la directrice de la pharmacie de la santé publique, Dr Souré Dossou, a donné des précisions sur le don. "Ce projet est le fruit des bonnes relations existant entre le Japon et la Côte d'Ivoire.

Ce don d'un montant de 850 millions francs CFA constitue une partie de la contribution japonaise à la prévention des maladies infectieuses en Côte d'Ivoire et cela, à travers sa coopération multilatérale avec l'UNICEF. Ce montant a permis d'acheter près de 250 mille moustiquaires imprégnées d'insecticides de longue durée et 3 millions de comprimés. Ces produits seront mis à la disposition des populations les plus vulnérables, à savoir les femmes enceintes et les enfants de moins de 5 ans". A sa suite, Mme Maarit Hirvonen, la représentante résidente de l'UNICEF en Côte d'Ivoire, a indiqué que ''ce don concrétise l'engagement de l'UNICEF et du gouvernement japonais à œuvrer à l'amélioration des conditions des mères et des enfants dans ce pays''.

Et de donner l'assurance que ''le ministère de la Santé et de l'hygiène publique avec l'appui technique de l'UNICEF, utilisera ce troisième don à bon escient comme ceux des autres années, pour le bonheur des enfants et des femmes de ce pays''. Pour sa part, le ministre Alla Kouadio a révélé ceci : "C'est environ 172 enfants de moins de 5 ans qui décèdent tous les jours de paludisme dans notre pays (…). Ces dons constitués de sulfadoxine pyriméthamine et de moustiquaires imprégnées d'insecticides de longue durée d'action pour la prévention du paludisme viendront renforcer les initiatives en cours". Il a par ailleurs rassuré du bon usage des dons avant d'afficher son optimisme. "Soyez rassuré que bon usage sera fait de ceux-ci par les populations ciblées qui sont les véritables bénéficiaires (…) Et j'ai grand espoir qu'ensemble, nous ferons reculer le paludisme en Côte d'Ivoire" a-t-il conclu.

FRANCOIS BECANTHY

Lire l'article original

Plus d'articles Ivoiriens - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Côte d''IvoireSanté tropicale en Côte d'Ivoire
Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !