Santé tropicale en R. D. Congo - Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en R. D. Congo > Revue de presse

Revue de presse

6.8 Millions d’enfants à vacciner contre la rougeole dans les provinces de l’Equateur et Orientale - 26/09/2013 - Le potentiel - Congo-KinshasaEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

« Pour l’élimination de la rougeole en République démocratique du Congo, faisons vacciner tous nos enfants de 6 mois à 9 ans contre la rougeole pendant la campagne de vaccination, dans les sites fixes et avancés de vaccination», a indiqué le Dr Félix Kabange Numbi, ministre de la Santé publique, à l’occasion du lancement officiel de la campagne de vaccination contre la rougeole.

Cette campagne démarrée le 24 septembre 2013 pour se clôturer le 28 du même mois, marque le point de départ d’une importante intervention ciblée dans les provinces de l’Equateur et Orientale contre ce grand problème de santé publique, ennemi et tueur d’enfants. Elle a pour objectif de vacciner 6 809 321 enfants de 6 mois à 9 ans dans les provinces précitées contre la rougeole et en même temps de donner deux gouttes de vaccin contre la polio aux enfants de moins de 5 ans. Des campagnes similaires sont prévues en novembre dans les deux Kivu et l'an prochain dans toutes les autres provinces également affectées par les épidémies.

Grâce aux efforts concertés de vaccination, le virus de la polio est éliminé du sol congolais depuis décembre 2011 en RDC, alors que la rougeole y sévit à la fois de manière endémique et épidémique. La rougeole affecte principalement les enfants de moins de cinq ans et est une des premières causes de morbidité chez les enfants. Elle constitue l’un des principaux motifs de consultation dans les centres de santé. Selon les sources sanitaires nationales, 70 997 cas de rougeole ont été notifiés depuis le début de cette année, entraînant les décès de 1 120 enfants.

« Tous les enfants ont droit à la vie. Il est de notre responsabilité collective d’assurer qu’ils grandissent en bonne santé», a souligné Mme Barbara Bentein, représentante du Fonds des Nations unies pour l’enfance (UNICEF) en RDC. «Contrôler la rougeole nécessite l’engagement de tous. Parents, agents de santé, mobilisateurs sociaux, gouvernement et partenaires au développement - chacun de nous joue un rôle clé dans le succès de cette campagne».

L’UNICEF, l’OMS, GAVI, de même que d’autres partenaires techniques et financiers se sont engagés à accompagner régulièrement les efforts du gouvernement congolais pour l’élimination de la rougeole, à travers le Programme élargi de vaccination (PEV). Selon le Dr Joseph Caboré, représentant de l’OMS en RDC, « malgré l’existence d’un vaccin efficace depuis des décennies, la rougeole continue à faire l’objet de préoccupation. Cette situation peut être changée si chaque enfant était correctement vacciné aussi bien en vaccination de routine que lors des campagnes. Profitons de l'occasion offerte par les campagnes qui viennent de démarrer le 24 septembre 2013 ».

« De toutes les maladies que l’on peut éviter grâce à la vaccination, la rougeole est celle qui se transmet le plus facilement », a souligné Dr Seth Berkley, directeur exécutif de GAVI Alliance. « Un fort taux de couverture est cependant nécessaire pour offrir une protection efficace et les épidémies de rougeole indiquent que cette couverture n’est pas très élevée. Renforcer la vaccination systématique et mener des campagnes comme celle d’aujourd’hui permettent de diminuer les maladies et décès dus à la rougeole ».

Ces campagnes s’inscrivent dans le cadre du soutien de GAVI au renforcement de la vaccination systématique en RDC. GAVI développe actuellement avec le gouvernement et les partenaires de l’Alliance une approche « taillée sur mesure » qui doit permettre à la RDC d’améliorer l’accès aux vaccins et renforcer les systèmes de santé pour atteindre les Objectifs du millénaire pour le développement (OMD 4 et 5).

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-KinshasaSanté tropicale en R. D. Congo
Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !