Santé tropicale en R. D. Congo - Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


MOOC - Comprendre les addictions - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Octobre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en R. D. Congo > Revue de presse

Revue de presse

Traitement des reins : des avancées sur une nouvelle thérapie inventée par des Congolais - 05/09/2017 - Le potentiel - Congo-KinshasaEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Un produit à base des plantes naturelles comme thérapie de diverses maladies a donné des résultats prometteurs, œuvre des chercheurs congolais. Une étude menée par un groupe de chercheurs révèle qu’un produit à base d’une plante naturelle renferme les vertus de traiter diverses maladies, entre autres, l’insuffisance rénale, le kyste rénal et ovaire.

En effet, cette équipe composée des médecins, pharmaciens, chimistes et chercheurs, est dirigée par François Mvutu. Après près de 15 années de recherche, le produit inventé est baptisé « Mvutu I », du nom de l’initiateur de la recherche.

Interrogé par la presse, le chercheur Mvutu a indiqué que « Mvutu I », c’est un produit miraculeux qui traite les malades souffrant de l’insuffisance rénale, le kyste rénal et ovaire. Aussi, a-t-il fait savoir que près de 70% des patients reçus dans leur clinique confirment avoir été guéris grâce à ce produit.
« Nous avons reçu deux cas venus de l’Europe », a-t-il indiqué. Et d’ajouter, c’est question de confiance aussi.

D’après les explications du chercheur, l’insuffisance rénale est constatée lorsque les reins ne jouent plus leur rôle de tamiser tout ce qui est liquide dans le corps humain. Et, quand les trous sont bouchés, les liquides ne passent pas normalement ; donc, il y a un problème. Cela a pour cause : les infections, la malnutrition, la pauvreté et autres. Le chercheur Mvutu a proposé comme mesures préventives de consulter régulièrement les médecins.
Il est à noter que ce produit est reconnu au ministère de la Recherche scientifique. En attendant d’être homologué au ministère de la Santé.

Une initiative louable

Le chercheur a révélé que la paternité de la découverte a eu lieu à partir d’une plante à Kisangani et revient à son défunt père chimiste, un passionné de la recherche. Cela remonte à plus de 20 ans à partir de Kisangani. Après sa mort, c’est le fils qui prend le relais en compagnie de ses collègues d’Université avec qui ils ont terminé leurs études. Après étude approfondie et plusieurs analyses, ils sont arrivés à la conclusion selon laquelle cette plante renferme des vertus qui peuvent guérir diverses maladies. Cette découverte, a-t-il précisé, lui a fait honneur de participer à une conférence-débat qui a eu lieu du 1er au 3 septembre dernier au Grand Hôtel Kinshasa. Une conférence qui a réuni les professionnels de la santé venus de quatre coins de l’Afrique et de l’Europe pour échanger leurs expériences et valoriser leur découverte.

Lucie Ngusi M

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-KinshasaSanté tropicale en R. D. Congo
Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !