Santé tropicale en R. D. Congo - Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Octobre 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en R. D. Congo > Revue de presse

Revue de presse

Le conseil urbain de l’ordre des médecins redynamise la cellule des entreprises - 25/06/2007 - Le potentiel - Congo-KinshasaEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Pour une gestion de proximité, efficace, efficiente et bénéfique à tous, le conseil urbain de l’ordre des médecins (CUOM) est déterminé à connecter tous ses membres oeuvrant dans la capitale de la République démocratique du Congo. D’où la réhabilitation de la cellule des entreprises qui sera suivie prochainement de la création de celle des privés. Le Dr. Diabeno Tombe, président du Conseil national de l’ordre des médecins, a rehaussé de sa présence la tenue, le samedi 23 juin 2007, de l’assemblée générale extraordinaire du conseil urbain de cette corporation consacrée particulièrement à la présentation de l’équipe intérimaire qui dirigera désormais la cellule des entreprises.

Elle (équipe) est composée de docteurs Kitenge Lubangi de la Bralima à la présidence, Langa de l’Onatra au secrétariat et de Mme Selemani Pelagie de la Snel à la trésorerie.

Au sein de l’entreprise, dira le Dr. Diabeno, c’est le médecin devant le malade qui a le dernier mot et non un quelconque responsable. Il a insisté sur l’accès à la libéralité de la médecine dans ce secteur.

Auparavant, le président du conseil urbain de l’ordre des médecins, Dr. Duduline N Ndanu, avait avancé les raisons du choix porté en premier lieu sur le secteur des services publics de l’Etat : ce dernier étant l’employeur du gros lot de médecins est le régulateur de tous les systèmes. Ensuite, le secteur des services publics de l’Etat constitue en RDC la référence pour le traitement des travailleurs dans d’autres secteurs. En d’autres termes, a-t-il précisé, si l’Etat paie à ses travailleurs 10$ Us, les autres, en payant 100$ Us aux leurs trouveront que c’est trop ou énorme et ces travailleurs seront corvéables à souhait au point d’être pressés comme du citron.

Maintenant que les bases sont jetées à l’Etat, en attendant de discuter et de fixer un autre paramètre important qu’est le salaire, le conseil urbain de l’ordre des médecins pense que l’heure a sonné pour organiser les deux autres secteurs restants, à savoir, le secteur des entreprises et celui des privés. Avec ces structures, poursuit le Dr. Duduline, le conseil urbain de l’ordre des médecins rassemblera les données spécifiques à chaque secteur en vue des négociations prochaines.

Parlant de l’application stricte de la loi comme le recommande le code de déontologie médicale, le président du CUOM commencera par l’éducation, la sensibilisation, l’information et la communication. Pour ne pas être sévis plus tard, les médecins de la ville de Kinshasa en situation irrégulière ont été donc invités à profiter du délai de grâce allant de juin à décembre 2007 pour se mettre en règle.

Outre la déontologie, le président a.i de la cellule des entreprises, le Dr. Kitenge, estime que l’ordre des médecins doit aussi vérifier les compétences de ses membres par une formation continue.

Par Véron-Clément Kongo

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-KinshasaSanté tropicale en R. D. Congo
Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !