Santé tropicale en R. D. Congo - Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Octobre 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en R. D. Congo > Revue de presse

Revue de presse

Kalémie : Le choléra frappe encore à Tembwe - 11/07/2007 - Le potentiel - Congo-KinshasaEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Treize nouveaux cas, dont deux décès, ont été enregistrés la semaine dernière. Ils sont admis dans un centre de santé. La Monuc a organisé lundi un vol humanitaire à destination de ce village pour acheminer des médicaments, rapporte radiookapi.net. Le centre de santé de Tembwe est une maison construite en briques adobes, avec une toiture en paille. Celle-ci n’a pas été renouvelée depuis des années. Sous la véranda, cinq malades, souffrant du choléra, sont couchés à même le sol, en dépit du vent qui souffle, en provenance du lac Tanganyika tout proche.

Ces malades sont parmi les treize derniers recensés dans la contrée et qui ont été conduits dans ce centre. Deux d’entre eux ont succombé. Un voyageur en transit affirme avoir été témoin de beaucoup d’autres cas de décès. «Je suis en transit vers Uvira. Ici, c’est la maladie de choléra qui frappe. J’ai moi-même assisté à plusieurs cas de décès, à peu près 4, 5 ou 6, en l’espace de deux jours», a souligné ce voyageur. Le médecin chef de zone de santé de Kalemie parle lui d’une épidémie récurrente en ces lieux. «Ici à Tembwe, le choléra, c’est une maladie qui sévit avec un caractère endémo épidémique. Disons, il y a des pics épidémiques. Ce qu’on demande plus à la population, c’est renforcer davantage des mesures d’hygiènes et éviter de consommer l’eau du lac», a expliqué le Docteur Franck Bitilasi.

Par R.S.K

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-KinshasaSanté tropicale en R. D. Congo
Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !