Santé tropicale en R. D. Congo - Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en R. D. Congo > Revue de presse

Revue de presse

Sud-Kivu : Recrudescence de la rougeole et du choléra - 26/07/2007 - Le potentiel - Congo-KinshasaEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Les épidémies de la rougeole, de choléra et de méningite connaissent une nouvelle recrudescence dans les deux zones de santé d’Angumu et de Biringi dans la province du Sud-Kivu, relève un document de l’OMS reçu dernièrement à l’ACP. Selon la source, malgré la vaccination contre la méningite et autres épidémies, les provinces situées à l’Est du pays ne sont pas sorties du marasme. L’OMS note que la rougeole et le choléra sont de véritables fléaux pour la population de l’Est qui enregistre une progression dans la zone de santé d’Uvira. 128 cas de rougeole et 2 décès dus à l’épidémie ont été identifiés au cours de la semaine contre 127 cas et 1 décès la semaine dernière.

L’antenne de l’OMS du Sud-Kivu relève que plus de 60% des enfants touchés par la rougeole n’ont pas été vaccinés durant les campagnes de vaccination précédentes. En ce qui concerne le choléra, 85 cas ont été notifiés, aucun décès n’a été signalé. Les zones les plus touchées par l’épidémie sont Fizi, Kadutu et Uvira. L’OMS signale par ailleurs que l’épidémie de Mon Key Pox concerne plus de 180 cas et aucun décès n’a été notifié depuis le début de l’année en cours dans la province du Kasaï Oriental. Le district du Sankuru compte 5 zones de santé les plus touchées : Lomela, Dikungu, Tshiduloto, Katako et Kole. L’organisation des campagnes de vaccination, la sensibilisation de la population à l’observance des règles d’hygiène sont des actions destinées à réduire la progression de ces différentes maladies qui ne font qu’augmenter le taux de mortalité en RDC.

Par REGINE KIALA

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-KinshasaSanté tropicale en R. D. Congo
Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !