Santé tropicale en R. D. Congo - Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Octobre 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en R. D. Congo > Revue de presse

Revue de presse

VBG et VIH/Sida : Appel à l’augmentation des ressources allouées aux interventions d’urgence - 04/09/2007 - Le potentiel - Congo-KinshasaEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

La lutte contre les violences basées sur le genre (VBG) et le VIH/Sida dans la région des Grands Lacs nécessite une collaboration entre les pays. Mais, au-delà de la collaboration, le souci d’attaquer le mal à la racine demeure un défi à cause du lien étroit entre les deux fléaux. D’où l’interpellation des partenaires bilatéraux à augmenter les ressources allouées pour les interventions en situation d’urgence, tout en priorisant, dans leurs actions humanitaires, les questions relatives au VIH/Sida et aux VBG. Les travaux de l’atelier régional sur la prévention des violences basées sur le genre et le VIH/Sida en situation d’urgence organisés par le Fonds des Nations unies pour la promotion de la femme (Unifem), en partenariat avec l’Onusida et les gouvernements burundais et norvégien, se sont clôturés le vendredi 31 août 2007.

Durant trois jours, du 29 au 31 août 2007, les participants venus de l’Ouganda, du Burundi et de la RDC ont échangé et discuté sur les VBG et le Vih/Sida qui demeurent une menace notable et réelle dans la région des Grands Lacs, particulièrement en situation d’urgence humanitaire. Selon eux, ces deux fléaux sont entretenus par la persistance des conflits, de l’insécurité, de l’impunité, du trafic et des autres aspects liés à l’inégalité du genre et la marginalisation des femmes. Conséquence : de différentes formes de violations des droits des femmes et des filles, à savoir leur exploitation sexuelle, leur déplacement forcé, leur utilisation comme esclaves sexuels, leur trafic; bref, des traitements qui les rendent vulnérables face au VIH/Sida.

De ces échanges, il s’est dégagé une préoccupation majeure : la considération prioritaire des questions relatives au lien entre la violence basée sur le genre et le VIH/Sida en situation d’urgence et dans les actions humanitaires. Cette considération se traduit, notamment par une limitation des ressources allouées pour les interventions, alors que les communautés nationale, régionale et internationale déploient des efforts pour prendre en charge la pandémie du Vih/Sida et les violences fondées sur le genre en matière de soins et de soutien aux victimes.

Recommandations

Pour les participants à cet atelier, la prise en charge des questions relatives aux violences basées sur le genre et le VIH/Sida nécessite une approche multisectorielle et holistique impliquant le gouvernement, la société civile, les agences onusiennes, les institutions bilatérales, les médias, etc.
Après analyse, ils ont déclaré leur engagement collectif pour renforcer le partenariat, surtout en s’assurant des solutions à long terme pour assurer la prise en charge des VBG et le Vih/Sida en situation d’urgence humanitaire.

D’où, les partenaires doivent accroître des ressources allouées à la lutte contre ces deux fléaux. Ils ont également pris l’option de promouvoir les stratégies de protection et de prévention pour réduire leur incidence en encourageant la formulation conjointe des programmes dans la région qui se focalise sur la fourniture des services et le soutien aux victimes de violences sexuelles et des personnes vivant avec le VIH/Sida.
Les participants ont, en outre, recommandé que les mécanismes de coordination des actions humanitaires et non humanitaires des partenaires soient renforcés en vue d’une réponse mieux articulée. Ils ont aussi pris l’engagement pour renforcer des capacités des partenaires à tous les niveaux, particulièrement sur le terrain et au niveau national pour une réponse incluant la gestion de l’information et la collecte de données.

Attaquer le mal à la racine

A la clôture des travaux, la représentante de l’Unifem/Burundi a rappelé que l’atelier de Kinshasa s’inscrit dans le cadre du projet régional de prévention des VBG et du VIH/Sida, projet exécuté par son agence avec l’appui financier de la Norvège. Il fait suite à deux autres ateliers tenus à Bujumbura et à Entebe en Ouganda. Il répond à la nécessité de permettre aux partenaires d’évaluer le pas franchi dans la mise en œuvre du projet.
Pour le coordonnateur du système des Nations unies et du PNUD en RDC, M. Rouss Mountain, l’éradication des violences sexuelles est la solution au problème qui afflige la région des Grands Lacs. Mais, a-t-il ajouté, cela doit passer par la lutte contre l’impunité dont jouissent leurs auteurs.
Prenant à l’exemple la RDC, il a déploré ce fait qu’il considère comme facteur aggravant et pérennisant les violences sexuelles malgré des efforts que déploie l’initiative conjointe pour la prise en charge juridique des victimes.

Représentant Mme la ministre de la Condition féminine et Famille empêchée, M. Jean-Luc Mutombo, a recommandé aux participants un travail de proximité qui passe par la formation et l’information des femmes qui sont pour la majorité des analphabètes. Les victimes doivent, à leur tour, être écoutées et s’exprimer pour bénéficier de la prise en charge holistique.

Par R.S.K

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-KinshasaSanté tropicale en R. D. Congo
Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !