Santé tropicale en R. D. Congo - Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Octobre 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en R. D. Congo > Revue de presse

Revue de presse

Equateur : Les enfants seront vaccinés contre la poliomyélite malgré l’incendie - 21/11/2007 - Le potentiel - Congo-KinshasaEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Malgré l’incendie qu’a connu le dépôt de la coordination provinciale du programme élargi de vaccination, PEV, les enfants de Mbandaka seront vaccinés contre la polio du 22 novembre au 24 novembre prochain, a rassuré le représentant du ministre de la Santé publique du gouvernement, en mission d’évaluation au chef-lieu de l’Equateur, rapporte radiookapi.net. Peu après son arrivée à Mbandaka, cette délégation a rencontré les autorités sanitaires pour discuter de l’état d’avancement des préparatifs de la campagne de vaccination contre la poliomyélite. José Banzonzo, chef de cette délégation explique : « nous sommes venu avec une quantité de vaccins, la commission technique et la commission logistique avaient présenté un état d’avancement des préparatifs, il y a encore quelques besoins qui sont restés à combler.

Mais, à la réunion de dimanche toutes les dispositions sont prises pour que les Gaps surtout en vaccin puisse être comblés. Il a été aussi décidé que la campagne soit effectivement lancée le 22 novembre. La population de Mbandaka n’a pas à paniquer tout a été mise en œuvre pour que les enfants soient vaccinés dans le délai. Tout n’était pas brûlé il y a une quantité de vaccin qui a été déployé au niveau des zones santés de l’intérieur et d’autres étaient gardés à la Bralima. Si on peut faire un bilan provisoire on peut dire que les pertes sont vraiment énormes. Notre mission au fait, c’est d’évaluer ces dégâts pour qu’on puisse faire un plaidoyer au niveau du gouvernement central et les autres bailleurs de fonds et voir dans quelque mesure on peut réhabiliter l’antenne de l’Equateur ».

Par REGINE KIALA

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-KinshasaSanté tropicale en R. D. Congo
Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !