Santé tropicale au Sénégal - Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Sénégal > Revue de presse

Revue de presse

Lutte contre le paludisme : le Sénégal va se doter d’un pool de formation et de prise en charge - 08/12/2008 - Le soleil - SénégalEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Le directeur de Cabinet du ministre de la Santé et de la Prévention, Cheikh Issa Sall, a annoncé la création d’un pool de formation et de prise en charge du paludisme. Il a présidé ce week-end à Mbour, dans la région de Thiès, la clôture du cours national de paludologie. Le Sénégal va se doter désormais d’un pool de formation et de prise en charge du paludisme. Il sera composé de 22 experts constitués de hauts cadres des services de Santé publique, qui auront en charge la formation des médecins et autres acteurs de la Santé.

Avec la mise à l’échelle de ces genres de structures d’intervention destinées à la lutte contre le paludisme, il est nécessaire que les capacités de cadres du niveau opérationnel soient renforcées pour une mise en œuvre optimale des politiques de prévention.

Ces informations sont données par le directeur de Cabinet du ministre de la Santé et de la Prévention, Cheikh Issa Sall. C’était à l’occasion de la clôture du cours national de paludologie qui s’est déroulé du 17 novembre et au 06 décembre à l’Institut de santé et de développement de Mbour et qui a permis aux responsables du Programme national de lutte contre le paludisme (Pnlp) et ses partenaires de former 22 médecins, chefs des différents districts sanitaires du pays sur l’épidémiologie, de la planification de la lutte antipaludique, de la prévention, de la communication ainsi que la recherche opérationnelle.

A l’issue de ce cours, les médecins se sont engagés à mettre en œuvre des actions efficaces et efficientes de lutte contre le paludisme, qualifié de maladie endémique et constituant un fardeau pour les pays africains. Cet engagement est salué par le Dr Papa Moussa Thior, coordonnateur de Pnlp satisfait du bon niveau des formés. Et d’ajouter que « l’objectif est atteint », annonçant la formation de tous les médecins chefs de district sanitaire du pays. D’autant que le financement pour former la moitié de ces médecins est « déjà disponible ».

Eugène KALY

Lire l'article original

Plus d'articles Sénégalais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

SénégalSanté tropicale au Sénégal
Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !