Santé tropicale au Sénégal - Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Août/Septembre 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Sénégal > Revue de presse

Revue de presse

Distribuées aux enfants et aux femmes enceintes : 300.000 moustiquaires pour renforcer la couverture à Dakar - 10/10/2009 - Sud Quotidien - SénégalEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Le ministre de la santé, de la prévention et de l’hygiène est descendu hier sur le terrain notamment dans les quartiers de Niary Tally, Grand- Dakar et Hann pour lancer officiellement la deuxième phase de distribution gratuite de moustiquaires imprégnées. Ainsi, plus de 300 000 pièces vont être distribuées à Dakar en vue de renforcement de la couverture ciblée aux enfants âgés de 6 mois à 5 ans et aux femmes enceintes.

Conformément aux recommandations de l’Oms, le Sénégal est en train de poursuivre sa campagne de distribution gratuite de moustiquaires imprégnées à longue durée d’action (Milda). Hier, en effet Mme le ministre de la Santé et de l’Hygiène Thérèse Coumba Diop accompagnée d’une forte délégation dont le coordonnateur du Programme national de lutte contre le paludisme (Pnlp) et des partenaires était sur le terrain pour lancer la campagne de distribution du mois d’octobre.

Cette deuxième phase prévue à vaste échelle vise à distribuer 318.883 moustiquaires dans les districts de Pikine, Guédiawaye, Rufisque et les zones jusqu’ici non couvertes. Un pas important dans l’objectif de résorber le gap des 2 millions de moustiquaires nécessaires pour assurer une couverture complète des zones et personnes les plus exposées. La cérémonie s’est déroulée sous fond d’enthousiasme par la forte mobilisation de femmes et enfants.

Ce que l’un des partenaires de développement a traduit par le besoin immense des populations de se doter de moustiquaires imprégnées pour contrer le paludisme qui représente 22, 29 % des motifs de consultations dans les services de santé pour un taux de mortalité de 18%. Partout où la délégation est passée, c’est le même soulagement des populations qui est évoqué pour saluer ce geste de protection et de prévention.

Les populations n’ont pas ainsi manqué de saluer la volonté active du ministère de la santé et de souhaiter la poursuite du programme qui est indispensable dans la lutte nationale voire internationale contre ce fléau. Pour sa part, Mme le ministre a tenu à souligner que cette campagne de distribution gratuite des moustiquaires reflète la vision du Président de la république pour une meilleure prévention contre ce mal. Elle a demandé aux populations de faire usage de ces moustiquaires et que l’Etat sera toujours à leur coté pour poursuivre la lutte. Elle dira ensuite qu’après une première phase qui a été exécutée à 100 %, la deuxième phase qu’elle conduit devra atteindre au moins 85% de ses objectifs.

par Cheikh Tidiane MBENGUE

Lire l'article original

Plus d'articles Sénégalais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

SénégalSanté tropicale au Sénégal
Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !