retour Santé tropicale Accès aux sites pays Santé tropicale au Bénin BENINSanté tropicale au Burkina Faso BURKINA FASOSanté tropicale au Cameroun CAMEROUNSanté tropicale en Centrafrique CENTRAFRIQUESanté tropicale au Congo CONGOSanté tropicale en Côte d'Ivoire COTE D'IVOIRESanté tropicale au Gabon GABON
Santé tropicale en Guinée GUINEESanté tropicale à Madagascar MADAGASCARSanté tropicale au Mali MALISanté tropicale en R.D. Congo R.D. CONGOSanté tropicale au Sénégal SENEGALSanté tropicale au Togo TOGO



Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM), ajoutez-le à vos applications favorites !


Suivez-nous :



Affiche prévention Covid-19 Bénin

Affiche prévention Covid-19 Bénin


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Mai 2020
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Archives
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2020
Consulter la revue


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions


Revue de presse

Trier les actualités par :

Burkina FasoLutte contre le Coronavirus : «Nous sommes appelés à vivre avec le virus» (Christophe Dabiré)

L'Observateur | Burkina Faso | 19/04/2020 | Lire l'article original

A l'issue d'une rencontre tenue hier 19 avril 2020 dans la salle polyvalente du palais de Kosyam avec les gouverneurs des 13 régions, le Premier ministre, Christophe Joseph Marie Dabiré, a évoqué un possible allégement des restrictions prises par le chef de l'Etat pour contrer l'expansion du Covid-19 au Burkina. «Nous sommes appelés à vivre avec le virus», a indiqué le chef du gouvernement, qui invite cependant les Burkinabè à ne pas baisser la garde en cas d'assouplissement des mesures.

Ils étaient tous là, les 13 gouverneurs de régions dans leurs traditionnels costumes blancs qui, pour la circonstance, s'assortissaient bien aux masques qu'ils arboraient. En face d'eux, à distance respectable, plusieurs membres du gouvernement, plus tard rejoints par le PM. Un Christophe Joseph Marie Dabiré qui s'excuse presque de ne convoquer que maintenant, soit plus d'un mois après l'apparition des deux premiers cas de Covid-19, ces chefs de divisions administratives pour leur brosser la situation.

Mais, « il vaut mieux tard que jamais », a-t-il dit. Outre le point de la situation nationale qui a été fait par l'exécutif, les gouverneurs, selon le compte rendu de l'aparté qui a été fait aux journalistes par le Premier ministre, ont aussi dressé le tableau au niveau de leurs régions respectives, puisqu'il existe des comités régionaux de riposte à la pandémie. « Les gouverneurs ont fait part de leurs préoccupations. Ils ont fait jusque-là un excellent travail de sensibilisation, de mobilisation et de mise en œuvre des principales décisions qui ont été prises par le chef de l'Etat lors de ses deux adresses à la Nation », s'est félicité Christophe Dabiré.

Selon le chef du gouvernement, ce qu'il appelle la « 1re phase des mesures» a été un franc succès, ce qui ouvre la voie à un allégement des restrictions. « Aujourd'hui, nous avons dit qu'il était important que nous sensibilisions l'ensemble de la population pour lui dire que même s'il y a un allégement des différentes décisions du chef de l'Etat, il faut que les gens comprennent que nous sommes appelés à vivre avec la présence de ce virus dans notre pays. Cela veut dire que même si demain nous décrétons que les marchés vont rouvrir, que les bars vont recommencer à fonctionner, que les écoles vont reprendre, il faut que chacun ait à l'idée qu'il faut éviter d'être un vecteur de la transmission de la maladie aux autres. Ça veut dire que les gestes barrières doivent être toujours présents pour éviter que la maladie reprenne de plus belle », a-t-il expliqué.

Et une fois de plus, les gouverneurs, dont il salue l'engagement, seront appelés à jouer leur partition pour que le message passe auprès des populations, dont l'entière participation, a-t-il ajouté, sera une condition sine qua non à la réussite de cette « 2e phase ».

Hugues Richard Sama

Tous les articles



CONTACTEZ-NOUS

Adresse

  • Espace Santé 3
    521, avenue de Rome
    83500 La Seyne sur mer - France

Téléphone

  • +33 4 94 63 24 99

Contactez-nous


APIDPM

Qui sommes-nous ?

Droits d'utilisation


Site éditeur :


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !