retour Santé tropicale Accès aux sites pays fleche Santé tropicale au Bénin BENINSanté tropicale au Burkina Faso BURKINA FASOSanté tropicale au Cameroun CAMEROUNSanté tropicale en Centrafrique CENTRAFRIQUESanté tropicale au Congo CONGOSanté tropicale en Côte d'Ivoire COTE D'IVOIRESanté tropicale au Gabon GABON
Santé tropicale en Guinée GUINEESanté tropicale à Madagascar MADAGASCARSanté tropicale au Mali MALISanté tropicale en R.D. Congo R.D. CONGOSanté tropicale au Sénégal SENEGALSanté tropicale au Togo TOGO



Souffrez-vous de crises hémorroïdaires ? - Plus d'informations

Ce site utilise des cookies afin d'améliorer la navigation et mesurer la fréquentation. Pour en savoir plus, cliquez ici


Revue de presse de santé tropicale

Trier les actualités par :

Livraisons de vaccin antipaludique dans les pays africains : dernières étapes avant la vaccination à plus grande échelle contre le paludisme

OMS | Congo-Brazzaville | 22/11/2023 | Lire l'article original

L’arrivée, la nuit dernière à l’aéroport de Yaoundé, au Cameroun, de 331 200 doses du vaccin RTS,S, premier vaccin antipaludique recommandé par l'OMS, marque le début des livraisons vers les pays qui n’avaient pas participé au programme pilote de vaccination contre le paludisme. C'est le signe que le déploiement de la vaccination contre le paludisme dans les zones les plus à risque du continent africain va bientôt commencer.

Un enfant de moins de cinq ans meurt du paludisme pratiquement toutes les minutes. En 2021, 247 millions de cas de paludisme ont été recensés dans le monde, et 619 000 patients en sont morts ; 77 % de ces décès concernaient des enfants de moins de cinq ans, la plupart en Afrique. Avec 95 % des cas mondiaux de paludisme et 96 % des décès liés à cette maladie en 2021, le continent africain est celui qui est le plus lourdement touché par le paludisme.

Le Burkina Faso, le Libéria, le Niger et la Sierra Leone devraient quant à eux, recevoir 1,7 million de doses du vaccin RTS,S dans les semaines qui viennent, et d'autres pays africains devraient à leur tour recevoir des doses dans les mois à venir. En effet, plusieurs pays en sont maintenant à l'étape finale de préparation pour l'introduction du vaccin antipaludique dans leurs programmes de vaccination de routine, et les premières doses devraient être administrées au cours du premier trimestre 2024.

L'introduction d'un nouveau vaccin dans les programmes de vaccination essentiels doit faire l'objet d'une préparation très complète : formation du personnel de santé, investissement dans les infrastructures, les équipements et les capacités de stockage des vaccins, mobilisation et demande des communautés, mise en place progressive de la nouvelle vaccination en l’intégrant aux autres vaccinations et interventions de santé. Le vaccin antipaludique présente une difficulté supplémentaire : il doit être administré selon un schéma en quatre doses, ce qui nécessite une planification encore plus minutieuse.

Depuis 2019, le Ghana, le Kenya et le Malawi administrent le vaccin dans certains de leurs districts, selon un schéma à quatre doses qui débute vers l'âge de 5 mois. Ces districts avaient été sélectionnés pour le programme pilote, connu sous le nom de Programme de mise en œuvre du vaccin antipaludique (MVIP). Dans ce cadre, plus de 2 millions d'enfants ont été vaccinés contre le paludisme dans ces trois pays africains, ce qui a entraîné une baisse spectaculaire (13 %) de de la mortalité, toutes causes confondues, chez les enfants en âge de recevoir le vaccin, ainsi qu'une réduction substantielle des formes graves du paludisme et des hospitalisations. Le programme pilote a montré par ailleurs une forte adhésion à la vaccination antipaludique, sans réduction de l'utilisation des autres mesures de prévention du paludisme ou de l'utilisation des autres vaccins. Le MVIP est coordonné par l'OMS en collaboration avec l'UNICEF et différents partenaires ; il est financé par Gavi, le Fonds mondial et UNITAID, et les doses ont été données par GSK, le fabricant du vaccin RTS,S.

Lire la suite sur le site OMS

Tous les articles

Souffrez-vous de crises hémorroïdaires ? - Plus d'informations

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale. Inscriptions


Vous êtes professionnel(le) de santé ?

Ce contenu gratuit vous est destiné :

img_produit

img_produit

img_produit

img_produit

img_produit

Vidéo formation

Espace formation Pierre Fabre

vig_webinar11
Xéroses. Rôle de l'hydratation cutanée dans les déséquilibres de la fonction barrière - Pr. Joseph ECRA ELIDJE - Professeur titulaire de Dermatologie et Vénérologie - Côte d'Ivoire

encart_diam_aldounion
Consultez les mentions légales (RCP) des médicaments disponibles dans votre pays


CONTACTEZ-NOUS

adresse Adresse

  • APIDPM
    135, chemin de Canto Maï
    83190 Ollioules - France

tel Téléphone

  • +33 4 94 63 24 99

email Contactez-nous


APIDPM

Qui sommes-nous ?

Droits d'utilisation


Site éditeur :
logo

Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !