retour Santé tropicale Accès aux sites pays Santé tropicale au Bénin BENINSanté tropicale au Burkina Faso BURKINA FASOSanté tropicale au Cameroun CAMEROUNSanté tropicale en Centrafrique CENTRAFRIQUESanté tropicale au Congo CONGOSanté tropicale en Côte d'Ivoire COTE D'IVOIRESanté tropicale au Gabon GABON
Santé tropicale en Guinée GUINEESanté tropicale à Madagascar MADAGASCARSanté tropicale au Mali MALISanté tropicale en R.D. Congo R.D. CONGOSanté tropicale au Sénégal SENEGALSanté tropicale au Togo TOGO



Odonto-Stomatologie tropicale - 1ère revue dentaire internationale panafricaine - Plus d'informations


Suivez-nous :



Affiche prévention Covid-19 Bénin

Affiche prévention Covid-19 Bénin


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Août/Septembre 2020
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Archives
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2020
Consulter la revue


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions


Revue de presse

Trier les actualités par :

GabonService VIP du test Covid-19 : Une « arnaque » à 16 milliards de FCFA de gains potentiels ?

Gabon Review | Gabon | 14/07/2020 | Lire l'article original

Le Syndicat des médecins fonctionnaires du Gabon (Symefoga) a dénoncé, le 13 juillet à Libreville, l'«ignoble mercantilisme» du Copil avec la mise en place d'un service VIP du test Covid-19. Selon le syndicat, il s'agit d'une «arnaque» susceptible de générer 16 milliards de francs CFA de gains.

La mise en place d'un service VIP pour les tests de négativité Covid-19 horrifie le Syndicat des médecins fonctionnaires du Gabon (Symefoga). Et ce dernier n'a pas tardé à tirer à boulets rouges sur le Comité de pilotage du plan de veille et de riposte contre l'épidémie à coronavirus au Gabon (Copil) qui en a pris l'initiative. «Le Symefoga dénonce avec la dernière énergie cet ignoble mercantilisme en période de pandémie encore active», a affirmé le président du syndicat, le 13 juillet à Libreville.

«Nous récusons cette prise en charge des patients en fonction de leur statut social», a insisté le Dr Adrien Mougougou. Mis en place par le Copil au laboratoire Gahouma à Libreville, le service VIP permet aux populations de se faire dépister rapidement moyennant la somme de 20 000 francs CFA. Ceux qui en ont les moyens peuvent ainsi obtenir leur test de négativité Covid-19, exigé pour sortir de Libreville et voyager vers d'autres localités du pays, en 2 heures ou 3 heures au lieu de 48 heures ou plus.

Le Symefoga y voit le début d'une arnaque. «Mr le président de la République, ce n'est un secret pour personne : la demande est telle que les délais de réponse après prélèvement étant supérieurs à sept jours dans les précédents laboratoires, seul le laboratoire Gahouma pouvait permettre de faire mieux. Alors, c'est comme si le Copil voulait contraindre les 800 000 habitants du Grand Libreville à s'inscrire sur cette liste VIP pour engranger 16 milliards de francs CFA», a estimé le syndicat.

L'organisation syndicale présidée par le Dr Adrien Mougougou a ainsi refusé que la mémoire du Pr Daniel Gahouma soit souillée par de telles pratiques, qu'il n'aurait jamais cautionnées de son vivant. «Nous exhortons donc le gouvernement à arrêter cet arnaque et cette clochardisation du peuple gabonais», a conclu le Symefoga.

Stevie Mounombou

Tous les articles



CONTACTEZ-NOUS

Adresse

  • Espace Santé 3
    521, avenue de Rome
    83500 La Seyne sur mer - France

Téléphone

  • +33 4 94 63 24 99

Contactez-nous


APIDPM

Qui sommes-nous ?

Droits d'utilisation


Site éditeur :


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !