retour Santé tropicale Accès aux sites pays Santé tropicale au Bénin BENINSanté tropicale au Burkina Faso BURKINA FASOSanté tropicale au Cameroun CAMEROUNSanté tropicale en Centrafrique CENTRAFRIQUESanté tropicale au Congo CONGOSanté tropicale en Côte d'Ivoire COTE D'IVOIRESanté tropicale au Gabon GABON
Santé tropicale en Guinée GUINEESanté tropicale à Madagascar MADAGASCARSanté tropicale au Mali MALISanté tropicale en R.D. Congo R.D. CONGOSanté tropicale au Sénégal SENEGALSanté tropicale au Togo TOGO



Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM), ajoutez-le à vos applications favorites !


Suivez-nous :



Affiche prévention Covid-19 Bénin

Affiche prévention Covid-19 Bénin


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Août/Septembre 2020
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Archives
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2020
Consulter la revue


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions


Revue de presse

Trier les actualités par :

Côte d'IvoireLutte contre le cancer : La téléconsultation introduite au centre de radiothérapie d'Abidjan

Fraternité matin | Côte d'Ivoire | 29/09/2020 | Lire l'article original

Un ordinateur portable et du crédit internet pour le médecin, d'un côté, et les mêmes outils de l'autre pour le patient. Après connexion, la consultation peut démarrer. Méthode innovante, la téléconsultation a été introduite au centre national d'oncologie médicale et de radiothérapie Alassane Ouattara (Cnrao) de Cocody (Abidjan) depuis peu, en collaboration avec l'Université virtuelle de Côte d'Ivoire (Uvci).

Le lancement officiel de cette avancée dans le traitement du cancer a eu lieu le 28 septembre, couplé à la signature d'une convention de partenariat entre les deux structures. Pour l'heure, cent vingt-sept patients sont concernés par cette opération, selon la directrice générale du Cnrao, pr Judith Didi-Kouko, qui démarre par l'inscription sur la plateforme www.cnrao.uvci.edu.ci pour la prise d'un rendez-vous en remplissant un formulaire.

Après quoi, la possibilité de choisir le médecin, le jour de consultation souhaité et la tranche d'horaire est offerte au patient. Outre la consultation, ce dernier peut également présenter ses résultats ou valider sa cure de chimiothérapie. Ne peuvent bénéficier de cette méthode innovante que les personnes touchées par le cancer, mais déjà suivies au Cnrao.

En ce qui concerne la consultation en présentiel, elle se poursuit pour les patients dont la présence s'avère obligatoire. Si le médecin consultant est contraint d'utiliser un ordinateur portable, ce n'est pas le cas du patient qui peut se servir par ailleurs de son téléphone portable ou de son smartphone ou même encore de sa tablette. « Pourvu que cet outil serve à se connecter sur WhatsApp ou Facebook, le patient peut faire sa consultation depuis son véhicule ou son domicile, en somme où qu'il se trouve », précise Pr Didi-Kouko.

Quant à la sécurité des données des patients, elle est garantie grâce à la collaboration avec l'Artci et l'université virtuelle. La téléconsultation a été initiée pour assurer la sécurité des malades du cancer face à la pandémie du Covid-19. En effet, classées parmi les personnes vulnérables à cause des complications respiratoires et de la chimiothérapie, celles-ci se retrouvent plus que jamais exposées, du fait des déplacements et de la propagation de la maladie. Le ministre de la Santé et de l'hygiène publique, Dr Eugène Aka Aouélé, s'est réjoui de cette grande première dans la lutte contre le cancer.

Pour lui, la Côte d'Ivoire s'inscrit ainsi « dans un système multidisciplinaire qui donne beaucoup plus de chance aux services de la médecine d'être performants ». C'est à juste titre que le protocole d'accord relatif au développement de la santé digitale en Côte d'Ivoire entre le ministère de la Santé et le ministère de l'Economie numérique signé le 21 juin 2019, a été rendu opérationnel pour une meilleure optimisation de la santé.

Une démarche que salue le directeur de l'Uvi, Pr Koné Tienoman qui s'est réjoui d'avoir été associé à cette initiative. Créée en 2015, l'université virtuelle vise à résoudre la problématique de l'engorgement des universités classiques, car « avec un seul enseignant, on peut assurer l'éducation à plus de dix mille étudiants », selon le directeur général.

Marcelline Gneproust

Tous les articles



CONTACTEZ-NOUS

Adresse

  • Espace Santé 3
    521, avenue de Rome
    83500 La Seyne sur mer - France

Téléphone

  • +33 4 94 63 24 99

Contactez-nous


APIDPM

Qui sommes-nous ?

Droits d'utilisation


Site éditeur :


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !