retour Santé tropicale Accès aux sites pays Santé tropicale au Bénin BENINSanté tropicale au Burkina Faso BURKINA FASOSanté tropicale au Cameroun CAMEROUNSanté tropicale en Centrafrique CENTRAFRIQUESanté tropicale au Congo CONGOSanté tropicale en Côte d'Ivoire COTE D'IVOIRESanté tropicale au Gabon GABON
Santé tropicale en Guinée GUINEESanté tropicale à Madagascar MADAGASCARSanté tropicale au Mali MALISanté tropicale en R.D. Congo R.D. CONGOSanté tropicale au Sénégal SENEGALSanté tropicale au Togo TOGO



Odonto-Stomatologie tropicale - 1ère revue dentaire internationale panafricaine - Plus d'informations


Suivez-nous :



Affiche prévention Covid-19 Bénin

Affiche prévention Covid-19 Bénin


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Octobre 2020
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Archives
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2020
Consulter la revue


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions


Revue de presse

Trier les actualités par :

Côte d'IvoireBudget 2021 : Plus de 415 milliards de Fcfa alloués au secteur de la santé

Fraternité matin | Côte d'Ivoire | 20/11/2020 | Lire l'article original

415 254 898 441 Fcfa. C'est la ligne de crédit ouvert au compte du ministère de la Santé et de l'Hygiène publique pour l'exercice 2021. Dans la présentation qu'il a faite des grands axes de sa politique par rapport au financement mis à sa disposition, Dr Eugène Aka Aouélé a indiqué que dans la répartition de ces ressources, 194 717 061 337 de Fcfa seront affectés au personnel, 50 655 197 177 de Fcfa aux biens et services, 36 441 260 126 de Fcfa aux transferts et 133 441 379 801 de Fcfa à l'investissement.

Le ministre a expliqué que dans le détail, les actions sont regroupées à l'intérieur de trois programmes dont l'administration générale d'un coût de 177 651 783 922 FCFA, soit 42,8% du budget y compris les salaires. Il s'agira de l'animation d'un cadre organisationnel et institutionnel davantage opérationnel, du financement interne des besoins du Plan national de développement du secteur de la santé (Pnds) qui est accru et des orientations stratégiques du Plan national de développement (Pnd) et du Pnds traduits dans les plans opérationnels annuels.

Quant au deuxième principal axe que constitue le Programme « Amélioration de l'offre et de l'accessibilité aux soins » évalué à 137 387 748 497 FCFA, soit 33,1% du budget y compris les salaires, il vise à adapter et rendre fonctionnels les établissements et structures de santé existants, à accroître la maîtrise de la gestion du patrimoine et à renforcer l'accessibilité géographique aux services de santé de qualité.

Sont également concernées la satisfaction des commandes des établissements sanitaires en médicaments, en vaccins, en intrants stratégiques et en produits sanguins ; la fourniture continue des services continus en routine aux trois niveaux de la pyramide sanitaire par les établissements de santé généraux et spécialisés, et la couverture à tous les niveaux de la pyramide sanitaire des besoins du ministère en ressources humaines de qualité.

Le programme de « Renforcement de la lutte contre les maladies et les problèmes de santé prioritaires » constitue l'axe 3 de la politique du ministère de la Santé et de l'Hygiène publique en 2021. D'un coût de 97 715 366 022 FCFA, 23,5% y compris les salaires, les actions contenues dans cette catégorie visent la réduction de l'incidence du paludisme, de la tuberculose sensible et de la confection TB/VIH.

L'accroissement de la prise en charge de ces deux dernières pathologies, mais également le dépistage et le traitement des personnes vivant avec le VIH sont envisagés. Le ministre entend aussi réduire l'incidence et la prévalence des maladies en général, renforcer le dispositif de surveillance et de rapportage des maladies à potentiel épidémique et de riposte face aux maladies à potentiel épidémique et autres urgences sanitaires.

Le budget devra permettre d'appuyer les interventions en faveur des comportements et modes de vie favorables à la santé et renforcer les interventions en faveur des mères, des nouveau-nés, des enfants, des adolescents et des jeunes.

Aboubakar Bamba

Tous les articles



CONTACTEZ-NOUS

Adresse

  • Espace Santé 3
    521, avenue de Rome
    83500 La Seyne sur mer - France

Téléphone

  • +33 4 94 63 24 99

Contactez-nous


APIDPM

Qui sommes-nous ?

Droits d'utilisation


Site éditeur :


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !