retour Santé tropicale Accès aux sites pays Santé tropicale au Bénin BENINSanté tropicale au Burkina Faso BURKINA FASOSanté tropicale au Cameroun CAMEROUNSanté tropicale en Centrafrique CENTRAFRIQUESanté tropicale au Congo CONGOSanté tropicale en Côte d'Ivoire COTE D'IVOIRESanté tropicale au Gabon GABON
Santé tropicale en Guinée GUINEESanté tropicale à Madagascar MADAGASCARSanté tropicale au Mali MALISanté tropicale en R.D. Congo R.D. CONGOSanté tropicale au Sénégal SENEGALSanté tropicale au Togo TOGO



Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM), ajoutez-le à vos applications favorites !


Suivez-nous :



Affiche prévention Covid-19 Bénin

Affiche prévention Covid-19 Bénin


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Octobre 2020
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Archives
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2020
Consulter la revue


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions


Revue de presse

Trier les actualités par :

Guinée« La méningite bactérienne est mortelle chez une personne sur dix, malgré un traitement » dixit Dr Bah neurochirurgien

Guinée 360 | Guinée | 29/11/2020 | Lire l'article original

La méningite est une pathologie fréquente dans les pays en voie de développement dont fait partie la Guinée. C'est la cible de redoutables épidémies saisonnières de méningites avec une mortalité importante de plus de 10% selon l'Organisation mondial de la santé.

Pour en savoir plus sur cette pathologie, la rédaction de Guinee360 est allée à la rencontre d'un médecin neuro- chirurgien ce samedi 28 novembre 2020.
Docteur Bah Alpha Boubacar définie la méningite comme «une inflammation des méninges, les méninges ce sont les enveloppes qui entourent le cerveau , la partie où baignent le cerveau et les nerfs, c'est la partie la plus propre du corps humain. Il n'y a aucune bactérie qui circule au niveau de cette partie. Les méninges sont là pour faire une barrière entre le système nerveux et le reste du corps. Lorsque ces méninges sont infectés, c'est en ce moment qu'on parle de méningite», explique t'il avant de donner les causes de cette pathologie.

«L'agent causale de la méningite est soit les bactéries, soit un virus, soit des parasites où des cellules cancéreuses. L'agent pathogène n'est pas du tout le climat. Le climat favorise cela. Ces méningites virales sont le plus souvent bénignes, la méningite bactérienne est alors beaucoup plus grave, pouvant entraîner le décès ou d'importantes séquelles. Elles nécessitent un traitement en urgence de la personne infectée et parfois de son entourage. Plusieurs vaccins permettent de lutter contre ces maladies infectieuses »

Poursuivant , Docteur Bah Alpha Boubacar affirme qu'il y a plusieurs types de méningites

« Il y a la méningite du nouveau né. Généralement, il y a une bactérie qui vit dans l'appareil génital de la femme et qui au cours de l'accouchement peut contaminer l'enfant. C'est ça qu'on appelle la méningite néo natale. Elle est très fréquente surtout dans les pays sous développés comme la Guinée, elle est sous diagnostiquée et elle fait que beaucoup d'enfants ont la mal formation. Vous avez la méningite de l'enfant et du nourrisson, c'est généralement des méninges qui évoluent à travers les bactéries, c'est à dire des bactéries qui vivent habituellement dans la partie O.R. L (nez, bouche, gorge). Parfois, ces bactéries passent dans le sang et elles vont aller infectées les méninges. Il y a aussi la méningite d'origine virale qui est moins grave pour les citoyens qui n'ont pas le VIH sida , beaucoup plus grave pour les personnes porteuses du VIH sida. Elle se transmet par les embrassades, les rapports sexuels non protégés , des gouttelettes de sécrétions respiratoires échangées lors de contacts rapprochés » dit-il.

Les symptômes de cette pathologie se reconnaissent par la raideur de la nuque entre autre dixit le médecin neuro chirurgien

«Le symptôme le plus connu c'est la raideur de la nuque. Il y en a d'autres mais c'est à peu près les mêmes symptômes que les autres maladies infectieuses : la fièvre, les maux de tête, les vomissements (…). Ce que les citoyens doivent savoir à chaque fois qu'ils ont une raideur au niveau de la nuque c'est à dire le coup ne peut pas bouger il faut avoir le réflexe d'avoir une méningite . À cela s'ajoute le signe qui ne trompe pas sur la gravité de la méningite. C'est lorsque vous avez des éruptions cutanées sur les peaux qui ne disparaissent pas lorsqu'on appuis dessus. Elles sont appelées ''purpura '' et à ce stade, il faut aller rapidement en réanimation ou dans le centre le plus proche »

Selon Docteur Bah Alpha Boubacar cette pathologie peut être mortelle si elle n'est pas traitée à temps . Il énumère quelques conséquences de la méningite.
« c'est l'infection du système nerveux et lorsque le système nerveux est infecté, c'est extrêmement urgent d'agir . Elle peut causer de graves lésions cérébrales et se révèle mortelle dans 50% des cas si elle n'est pas traitée »

Pour réduire la prévalence de cette pathologie, le neurochirurgien donne des pistes de solutions. Docteur Bah Alpha Boubacar invite les citoyens à se faire dépister pour mieux prévenir cette maladie «il faut traiter les causes de la méningite, les femmes qui accouchent doivent aller se faire dépister pour savoir si elles sont porteuses d'un germe causale dans leurs organes génitaux . Ces pratiques là permettrons de réduire la prévalence de cette pathologie d'origine neo natale. Pour ce qui est de la méningite d'origine virale c'est surtout la prévention des maladies sexuellement transmissibles. Aller se faire dépister parce que ce sont des maladies qui sont malheureusement très mortelles surtout quand elles sont d'origine bactérienne »

Selon l'OMS, la majorité des personnes qui contractent une méningite non bactérienne (par ex. une méningite causée par un virus) récupèrent complètement. Toutefois, la méningite bactérienne est mortelle chez une personne sur dix, malgré un traitement. Un survivant sur cinq présentera des handicaps graves, par exemple une surdité ou une lésion cérébrale.

Madeleine Kotus

Tous les articles



CONTACTEZ-NOUS

Adresse

  • Espace Santé 3
    521, avenue de Rome
    83500 La Seyne sur mer - France

Téléphone

  • +33 4 94 63 24 99

Contactez-nous


APIDPM

Qui sommes-nous ?

Droits d'utilisation


Site éditeur :


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !