retour Santé tropicale Accès aux sites pays Santé tropicale au Bénin BENINSanté tropicale au Burkina Faso BURKINA FASOSanté tropicale au Cameroun CAMEROUNSanté tropicale en Centrafrique CENTRAFRIQUESanté tropicale au Congo CONGOSanté tropicale en Côte d'Ivoire COTE D'IVOIRESanté tropicale au Gabon GABON
Santé tropicale en Guinée GUINEESanté tropicale à Madagascar MADAGASCARSanté tropicale au Mali MALISanté tropicale en R.D. Congo R.D. CONGOSanté tropicale au Sénégal SENEGALSanté tropicale au Togo TOGO



Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM), ajoutez-le à vos applications favorites !


Suivez-nous :



vig_viral_facts


LE KIOSQUE APIDPM

Médecine d'Afrique Noire
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Consulter la revue


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions


Revue de presse

Trier les actualités par :

GabonSécurité sociale : La CNSS s'adjuge trois prix AISS

Gabon Review | Gabon | 07/10/2021 | Lire l'article original

Du 5 au 7 octobre, la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS participe, du 5 au 7 octobre, au Forum virtuel de la sécurité sociale (VSSF) organisé par l'Association internationale de la sécurité sociale (AISS) depuis Genève, en Suisse. Dans le sillage de ces échanges sur les priorités et les stratégies en matière de sécurité sociale en Afrique, elle a reçu 3 prix AISS de bonnes pratiques pour l'Afrique 2020. Un honneur pour son directeur général qui a fait un exposé sur la bonne pratique relative à l'acquisition du modèle Ilo Pens et la formations des agents.

Au Gabon, a fait savoir le directeur général de la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS), des études actuarielles ont été réalisées selon les exigences internationales et du Code de sécurité sociale. Ces études qui ont souvent obligé la CNSS à recourir à des compétences extérieures, a expliqué Patrick Ossi Okori, coûtent excessivement chers. «La dernière étude a coûté à peu près 400 millions de francs CFA sur la branche vieillesse uniquement» a-t-il déclaré, indiquant qu'une première étude a été réalisée en 2005 et une deuxième en 2014.

Fort de ce constat et sur la base de certaines recommandations internationales, la CNSS a décidé d'acquérir l'Ilo Pens, un outil de formation de l'Organisation internationale du travail (OIT).

«Nous avons formé le personnel sur l'utilisation de cet outil qui permet à nos équipes en interne, de réaliser nos études actuarielles et de réduire de façon drastique les coûts», a-t-il fait savoir. Participant ce 6 octobre au Forum virtuel de la sécurité sociale (VSSF), organisé par l'Association internationale de la sécurité sociale (AISS), depuis Genève en Suisse, il a d'ailleurs présenté la mise en œuvre de cette bonne pratique qui, a entre autres, permis à la CNSS de recevoir trois prix dans le sillage de ce forum virtuel qui s'achève le 7 octobre. «Le 1er est relatif à l'acquisition sur la bonne pratique relatif aux études actuarielles, notamment l'acquisition de l'outil Ilo Pens», a déclaré Patrick Ossi Okouri.

Les bonnes pratiques récompensées

Assurant qu'il s'agit de deux années de bonnes pratiques récompensées par l'AISS, il indiqué que «le 2e prix c'est sur deux ans de pratique de prévention des risques professionnels en entreprise». Depuis sa création, a expliqué Patrick Ossi Okori, la CNSS était plus axée sur la réparation des accidents de travail au détriment de la prévention qui faisait pourtant partie de ses métiers. «En 2018, nous avons créé la direction de la prévention des risques professionnels et c'est cet outil de gestion de risques en entreprise qui nous a permis pendant 2 ans d'obtenir ce prix de bonnes pratiques» a-t-il souligné, signifiant que le 3e prix est celui sur la cellule plainte. «Il s'agit d'un outil essentiel de la relation client», a-t-il dit.

Pendant longtemps, a-t-il ajouté, les réclamations introduites à la CNSS n'avaient pas toujours des suites. Entre volume de travail et des sous-effectifs dans les départements techniques, il était difficile pour la CNSS de traiter ces dossiers dans les délais. «Les assurés se plaignaient et sous Dr Nicole Assélé, elle a créé cette cellule de gestion des plaintes clients». Cette cellule permet désormais à la CNSS de fluidifier les traitements de réclamation clients afin qu'ils soient satisfaits. «Donc, 2 ans de pratique aussi qui nous ont permis d'avoir ce prix international de l'AISS», a conclu le directeur général.

Alix-Ida Mussavu

Tous les articles



CONTACTEZ-NOUS

Adresse

  • Espace Santé 3
    521, avenue de Rome
    83500 La Seyne sur mer - France

Téléphone

  • +33 4 94 63 24 99

Contactez-nous


APIDPM

Qui sommes-nous ?

Droits d'utilisation


Site éditeur :


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !