retour Santé tropicale Accès aux sites pays Santé tropicale au Bénin BENINSanté tropicale au Burkina Faso BURKINA FASOSanté tropicale au Cameroun CAMEROUNSanté tropicale en Centrafrique CENTRAFRIQUESanté tropicale au Congo CONGOSanté tropicale en Côte d'Ivoire COTE D'IVOIRESanté tropicale au Gabon GABON
Santé tropicale en Guinée GUINEESanté tropicale à Madagascar MADAGASCARSanté tropicale au Mali MALISanté tropicale en R.D. Congo R.D. CONGOSanté tropicale au Sénégal SENEGALSanté tropicale au Togo TOGO



Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM), ajoutez-le à vos applications favorites !


Suivez-nous :



vig_viral_facts


LE KIOSQUE APIDPM

Médecine d'Afrique Noire
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Consulter la revue


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions


Revue de presse

Trier les actualités par :

Congo-BrazzavilleCovid-19 - Les cérémonies de mariage suspendues pour quarante-cinq jours

Les dépêches de Brazzaville | Congo-Brazzaville | 14/10/2021 | Lire l'article original

Face à la flambée due au variant Delta, la Coordination nationale de gestion de la pandémie a adopté, à l'issue de sa réunion du 12 octobre, de nouvelles mesures dont la suspension momentanée des mariages.

Les Congolaises et Congolais ou encore des sujets étrangers ayant prévu de se marier dans la période du 13 octobre jusqu'à environ fin novembre, doivent revoir leurs carnets roses et garder leur mal en patience. « Les cérémonies de mariage civil, religieux, coutumier et de dot sont suspendues pour une durée de 45 jours », indique le communiqué final de la 28e réunion de la Coordination nationale de gestion de la pandémie à covid-19. Les autres manifestations publiques, y compris les offices religieux, devront strictement respecter les mesures barrières. Les cérémonies de deuil, les veillées et les enterrements seront strictement encadrés.

Par ailleurs, face à cette recrudescence, les autorités sanitaires ont procédé à la réouverture du site de Mfilou, qui accueille des patients réorientés des sites du Centre hospitalier et universitaire de Brazzaville (CHU-B) et de la clinique Leyono en voie de saturation. Il est également prévu de renforcer les capacités d'accueil avec le lancement des structures spéciales du CHU-B et l'augmentation du nombre de lits dans les sites existants, voire d'ouvrir de nouveaux sites.

Ultérieurement

Les trois autres nouvelles mesures consistant à rendre obligatoire la présentation d'un certificat ou d'une attestation de vaccination, respectivement pour tous les déplacements entre les grandes agglomérations du pays, pour les agents et les usagers de l'administration publique ou encore pour tout accès des agents et usagers aux préfectures, banques, régies financières, etc., devront connaître leur mise en œuvre à partir du 30 novembre, sous réserve de la mise en place des conditions logistiques et d'organisation optimales.

Les hommes plus vaccinés que les femmes

Au 11 octobre 2021, 234 373 personnes ont été complètement vaccinées, soit un taux de couverture vaccinale de 4,1 %, tandis que 279 089 personnes ont reçu au moins une dose de vaccin. Les femmes (28%) sont encore très peu enclines à se faire vacciner, comparativement aux hommes (72% du total).

Selon la Coordination nationale de gestion de la pandémie, il y a lieu de renforcer la vaccination même si environ 22 000 personnes ont été vaccinées en une semaine. « Ce chiffre encourageant doit être renforcé pour atteindre le chiffre hebdomadaire d'environ 60 000 nouvelles vaccinations. Le défi majeur est d'atteindre l'objectif de 30% de couverture vaccinale à fin décembre 2021 », souligne le communiqué final.

Rominique Makaya

Tous les articles



CONTACTEZ-NOUS

Adresse

  • Espace Santé 3
    521, avenue de Rome
    83500 La Seyne sur mer - France

Téléphone

  • +33 4 94 63 24 99

Contactez-nous


APIDPM

Qui sommes-nous ?

Droits d'utilisation


Site éditeur :


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !