retour Santé tropicale Accès aux sites pays Santé tropicale au Bénin BENINSanté tropicale au Burkina Faso BURKINA FASOSanté tropicale au Cameroun CAMEROUNSanté tropicale en Centrafrique CENTRAFRIQUESanté tropicale au Congo CONGOSanté tropicale en Côte d'Ivoire COTE D'IVOIRESanté tropicale au Gabon GABON
Santé tropicale en Guinée GUINEESanté tropicale à Madagascar MADAGASCARSanté tropicale au Mali MALISanté tropicale en R.D. Congo R.D. CONGOSanté tropicale au Sénégal SENEGALSanté tropicale au Togo TOGO



Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM), ajoutez-le à vos applications favorites !

Ce site utilise des cookies afin d'améliorer la navigation et mesurer la fréquentation. Pour en savoir plus, cliquez ici


Suivez-nous :


encart_diam


Fil d'infos APO Group


vig_viral_facts


LE KIOSQUE APIDPM

Médecine d'Afrique Noire
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Consulter la revue


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions


Revue de presse

Trier les actualités par :

Congo-KinshasaRDC : « Ebola n'est plus cette maladie qui nous effraie », rassure Muyembe

Digitalcongo.net | Congo-Kinshasa | 06/05/2022 | Lire l'article original

Alors que le pays vient d'enregistrer un troisième cas de malade infecté d'Ebola dans la ville de Mbandaka, le célèbre virologue congolais Jean Jacques Muyembe rassure les Congolais en évoquant le vaccin et le traitement par deux molécules trouvées pour endiguer ce fléau.

Au cours d'un point de presse tenu, le 4 mai à Kinshasa, par l'ambassade des Etats-Unis en République démocratique du Congo sur le Covid-19, Jean Jacques Muyembe a fait savoir aussi que la résurgence de l'épidémie d'Ebola n'inquiète plus la RDC. « Ebola n'est plus cette maladie qui nous effraie. Nous avons le vaccin, nous avons également deux molécules pour traiter les malades. Ceux qui présentent les symptômes, on peut les traiter et les guérir [avec] une des molécules appelée Ebanga que nous avons développée avec nos collègues des Etats-Unis », a-t-il déclaré.

Par ailleurs, le docteur Jean Jacques Muyembe estime que cette récente vague d'Ebola serait très vite contrôlée si seulement son origine était trouvée. "On parle de premier cas qui était venu de Boende. Nous ne savons pas s'il a été infecté à Boende ou à Mbandaka. Ça c'est la question fondamentale. Les épidémiologistes sont en train de travailler", a-t-il ajouté.

Le virus Ebola a été découvert en 1976, lors des deux flambées épidémiques au Soudan et en République démocratique du Congo. Depuis, une vingtaine de flambées épidémiques sont apparues en Afrique Centrale. La RDC, à elle seule, a vu apparaitre 14 épidémies sur son territoire.

Cathy Ibandula (CI/DNK/Yes)

Tous les articles



CONTACTEZ-NOUS

Adresse

  • Espace Santé 3
    521, avenue de Rome
    83500 La Seyne sur mer - France

Téléphone

  • +33 4 94 63 24 99

Contactez-nous


APIDPM

Qui sommes-nous ?

Droits d'utilisation


Site éditeur :


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !