retour Santé tropicale Accès aux sites pays fleche Santé tropicale au Bénin BENINSanté tropicale au Burkina Faso BURKINA FASOSanté tropicale au Cameroun CAMEROUNSanté tropicale en Centrafrique CENTRAFRIQUESanté tropicale au Congo CONGOSanté tropicale en Côte d'Ivoire COTE D'IVOIRESanté tropicale au Gabon GABON
Santé tropicale en Guinée GUINEESanté tropicale à Madagascar MADAGASCARSanté tropicale au Mali MALISanté tropicale en R.D. Congo R.D. CONGOSanté tropicale au Sénégal SENEGALSanté tropicale au Togo TOGO



Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)

Ce site utilise des cookies afin d'améliorer la navigation et mesurer la fréquentation. Pour en savoir plus, cliquez ici


Revue de presse de santé tropicale

Trier les actualités par :

Douala : les recettes de l’hôpital Laquintinie passent de 220 à plus de 500 millions en trois ans

StopBlaBlaCam | Cameroun | 21/11/2023 | Lire l'article original

Les recettes de l’hôpital Laquintinie de Douala sont en constante évolution depuis trois ans. Le directeur de cette formation sanitaire, le Pr Noël Emmanuel Essomba, assure que cette évolution est le résultat d’une meilleure politique de sécurisation des recettes. Il a profité de la tenue, la semaine dernière, de la quatrième Assemblée générale de cet hôpital pour rappeler qu’à sa nomination en juillet 2020, cette formation sanitaire faisait des recettes de l’ordre de 220 millions de FCFA par mois. Trois ans plus tard, ces recettes sont évaluées à plus de 500 millions de FCFA.

Il a poursuivi en indiquant que cette croissance a permis d’améliorer le traitement du personnel. « L’hôpital Laquintinie est l’une des rares formations sanitaires où certains médecins ont le million le mois à cause de leur rendement », a fait savoir le Pr Noël Emmanuel Essomba. En plus, la Laquintinie a doublé la taille de son personnel, qui est passé de 800 personnes en 2020 à près de 1 600 aujourd’hui. « Tous sont payés chaque mois », se félicite le directeur.

Pour continuer de rentabiliser cet hôpital, le Pr Noël Emmanuel Essomba veut désormais moderniser le système de payement en place. Il annonce pour cela, dans les prochains jours, des innovations censées booster le rendement. À commencer par les payements par mobile money dans le but de décongestionner les caisses.

Pose d’un pacemaker

Le Pr Noël Emmanuel Essomba n’hésite d’ailleurs pas à énumérer cette santé financière parmi les « points forts » qui font le succès de Laquintinie. Cet hôpital est effectivement sous les feux de la rampe depuis quelques années. La preuve, le ministre de la Santé publique (Minsante), Malachie Manaouda, ne rate pas l’occasion d’encenser cette formation sanitaire comme en octobre dernier, quand une équipe du service de cardiologie a réussi la toute première opération de pose d’un pacemaker sur un patient.

Lire la suite sur le site StopBlaBlaCam

Tous les articles

Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale. Inscriptions


Vous êtes professionnel(le) de santé ?

Ce contenu gratuit vous est destiné :

img_produit

img_produit

img_produit

img_produit

img_produit

Vidéo formation

Espace formation Pierre Fabre

vig_webinar19
Mycoses cutanées superficielles - Pr Boubacar Ahy Diatta, dermatologue - Sénégal

encart_diam_dafra
Consultez les mentions légales (RCP) des médicaments disponibles dans votre pays


CONTACTEZ-NOUS

adresse Adresse

  • APIDPM
    135, chemin de Canto Maï
    83190 Ollioules - France

tel Téléphone

  • +33 4 94 63 24 99

email Contactez-nous


APIDPM

Qui sommes-nous ?

Droits d'utilisation


Site éditeur :
logo

Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !