retour Santé tropicale Accès aux sites pays Santé tropicale au Bénin BENINSanté tropicale au Burkina Faso BURKINA FASOSanté tropicale au Cameroun CAMEROUNSanté tropicale en Centrafrique CENTRAFRIQUESanté tropicale au Congo CONGOSanté tropicale en Côte d'Ivoire COTE D'IVOIRESanté tropicale au Gabon GABON
Santé tropicale en Guinée GUINEESanté tropicale à Madagascar MADAGASCARSanté tropicale au Mali MALISanté tropicale en R.D. Congo R.D. CONGOSanté tropicale au Sénégal SENEGALSanté tropicale au Togo TOGO



Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM), ajoutez-le à vos applications favorites !

Ce site utilise des cookies afin d'améliorer la navigation et mesurer la fréquentation. Pour en savoir plus, cliquez ici


Suivez-nous :



vig_viral_facts


LE KIOSQUE APIDPM

Médecine d'Afrique Noire
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Consulter la revue


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions


Publications scientifiques

Publié dans Médecine d'Afrique Noire 6010 - Octobre 2013 - 415-418

Contacter Docteur Amadou Njifou Njimah Profil de la pathologie ORL à l’Hôpital Laquinitinie de Doualanote

Auteurs : A. Njifou Njimah, R. Ndjock, L. Essama, H. Moby, M. Motah, V. Fonyam, L.J. Bitang, J.C. Zambo Oyono, A. Ndjolo, C. Ebana Mvogo - Cameroun


Résumé

Objectif de l'étude : L'objectif de notre étude était de déterminer les principales affections ORL, leur incidence et leur distribution en fonction du sexe et de l'âge à l'hôpital Laquintinie de Douala au Cameroun.
Patients et méthode : Il s'agissait d'une étude descriptive et rétrospective effectuée du 1er janvier au 31 décembre 2009 au service d'ORL de l'Hôpital Laquintinie de Douala. Nous avons inclus tous les patients reçus en consultation présentant une pathologie ORL, les paramètres de l'étude étaient l'âge, le sexe et le type d'affection.
Résultats : Nous avons enregistré 3223 cas soit une incidence de 2,14%, l'âge de nos patients variait de 1 jour à 86 ans, avec 52,09% des cas entre 16 et 40 ans. Nous avons noté une prédominance féminine (57,28%). Concernant les types d’affections inventoriés, nous avons noté une prédominance des affections infectieuses à 50,92%, suivies des affections otologiques non-infectieuses entraînant surdité ou acouphènes à 19,24%, des rhinites allergiques à 15,79%, des traumatismes et corps étrangers ORL à 5,30%, des algies diverses à 5,24%, des tumeurs ORL et des malformations ORL respectivement à 2,70% et 0,43%. Au plan topographique, les affections rhino-sinusiennes étaient les plus fréquentes à 35,24%, suivies des affections otologiques à 32,30% et des affections pharyngo-laryngées à 17,15%. La rhino-sinusite était la pathologie la plus fréquente à 19,45%.
Conclusion : La pathologie ORL est dominée par les infections, elle concerne surtout les jeunes et plus le sexe féminin. La localisation rhino-sinusienne est la plus fréquente.

Summary
ENT pathology profile in Douala Laquinitinie hospital

Introduction: The objective of this study was to determine the different types of ENT diseases, incidence, age and sex distribution in Laquintinie Douala Hospital (Cameroon).
Methodology: It was a descriptive and retrospective study carried out from January 1st to December 31st 2009 in the ENT department at Laquinitinie hospital in Douala. All patients presenting ENT diseases were included in our study. The age, sex and type of disease were examined.
Results: We registered 3223 cases with incidence of 2.14%, the ages of our patients varied from one day to 86 years, with 52.09% between 16 and 40 years. We noted female predominance 57.28%. Looking at the different type of diseases, we had infectious diseases 50.92%, non-infectious ears diseases with deafness or humming ears 19.24%, allergic rhinitis 15.79%, ENT traumatism 5.30%, neuralgias 5.24%, ENT tumors 2.70%, ENT malformations 0.43%. From the topographic point of view, noses and sinus pathology were more frequent: 35.24%, followed by otologic pathology: 32.30% and pharyngo-laryngeal pathology, 17.15%. Rhinosinusitis was most the frequent disease: 19.45%.
Conclusion: The ENT diseases concerned mostly women, infections was the most frequent. On the topographic sphere, noses and sinus pathology was dominating.

Cet article est actuellement coté note (1,0 étoiles) par les abonnés de Médecine d'Afrique Noire.
Il a été consulté 5284 fois, téléchargé 153 fois et évalué 1 fois.  Aucun commentaire n'a encore été ajouté à propos de cet article

icone adobe Obtenir l'article intégral en PDF

Plus d'articles Camerounais - Plus d'articles panafricains



X

Bonjour, vous pouvez acheter cet article à l'unité dans le kiosque APIDPM.




CONTACTEZ-NOUS

Adresse

  • Espace Santé 3
    521, avenue de Rome
    83500 La Seyne sur mer - France

Téléphone

  • +33 4 94 63 24 99

Contactez-nous


APIDPM

Qui sommes-nous ?

Droits d'utilisation


Site éditeur :


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !