retour Santé tropicale Accès aux sites pays Santé tropicale au Bénin BENINSanté tropicale au Burkina Faso BURKINA FASOSanté tropicale au Cameroun CAMEROUNSanté tropicale en Centrafrique CENTRAFRIQUESanté tropicale au Congo CONGOSanté tropicale en Côte d'Ivoire COTE D'IVOIRESanté tropicale au Gabon GABON
Santé tropicale en Guinée GUINEESanté tropicale à Madagascar MADAGASCARSanté tropicale au Mali MALISanté tropicale en R.D. Congo R.D. CONGOSanté tropicale au Sénégal SENEGALSanté tropicale au Togo TOGO



Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM), ajoutez-le à vos applications favorites !


Suivez-nous :



Affiche prévention Covid-19 Bénin

Affiche prévention Covid-19 Bénin


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juin 2020
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Archives
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2020
Consulter la revue


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions


Publications scientifiques

Publié dans Médecine d'Afrique Noire 6604 - Avril 2019 - pages 193-199

Contacter Professeur Jérôme Miloundja Diagnostic et traitement endoscopique des polypes antrochoanaux de Killiannote

Auteurs : J. Miloundja, P. Lekassa, A. Atsame Gonzalves, C. Assonkong Ndouki Nzamb, L. N’Zouba - Gabon


Résumé

Objectif : Le but de ce travail était de présenter les caractéristiques diagnostiques et les résultats du traitement endoscopique du polype de Killian.
Patients et méthode : Il s’agissait d’une étude rétrospective des dossiers des patients opérés par voie endonasale sous guidage endoscopique pour un polype de Killian entre janvier 2008 et décembre 2017 dans le service d’ORL&CCF de l’HIA-OBO dont les résultats fonctionnels et anatomiques ont été évalués avec un recul de 7 mois.
Résultats : L’âge moyen était de 30 ans avec des extrêmes de 10 et 67 ans. Il s’agissait de 9 hommes et 8 femmes dont 4 enfants, 10 adultes jeunes et 3 sujets âgés. La symptomatologie évoluait en moyenne depuis 16 mois. Les signes fonctionnels les plus fréquents étaient l’obstruction nasale et la rhinorrhée. L’examen au nasofibroscope ou à l’optique montrait le polype. Les signes physiques associés étaient l’hypertrophie des cornets (2 cas), la rhinorrhée purulente (4 cas), la déviation septale (3 cas) et le bombement du voile du palais (3 cas). La tomodensitométrie montrait un processus tissulaire comblant le sinus maxillaire et la fosse nasale homolatérale dans tous les cas. L’extension du polype de Killian se faisait dans le cavum (10 cas), l’oropharynx (3 cas) et la choane controlatérale (2 cas). Il existait une rétention sinusienne dans 9 cas. Le traitement était chirurgical par voie endonasale sous endoscopie et comprenait une méatotomie moyenne élargie avec exérèse monobloc du polype par le vestibule narinaire (6 cas) et par l’oropharynx (11 cas). L’identification du pédicule était évidente dans 13 cas. La durée d’hospitalisation était de 4 jours. Les complications post-opératoires étaient un saignement (2 cas), une perforation septale (1 cas) et une hypoacousie (1 cas). Il n’y avait pas de récidive.
Conclusion : Le diagnostic du polype de Killian est facilité par l’endoscopie et la tomodensitométrie. La chirurgie endonasale mini-invasive sous guidage endoscopique permet de réaliser une méatotomie moyenne large et l’exérèse complète polype.

Summary
Diagnosis and endoscopic management of Killian’s antrochoanal polyps.

Purpose: The purpose of this work was to present the diagnostic features and results of endoscopic Killian polyp treatment.
Patients and method: This was a retrospective study of endoscopically operated endoscopic patient records for a Killian polyp between January 2008 and December 2017 in the HIA-OBO ENT & Head and Neck Surgery department whose functional and anatomical results were evaluated with a decline of 7 months.
Results: The average age was 30 years old with extremes of 10 and 67 years old. There were 9 men and 8 women including 4 children, 10 young adults and 3 elderly patients. The symptomatology evolved on average for 16 months. The most frequent functional signs were nasal obstruction and rhinorrhea. The nasofibroscopic or optic examination showed the polyp. Associated physics signs were turbinate hypertrophy (2 cases), matter (4 cases), septal deviation (3 cases) and bulging of the soft palate
(3 cases). Computed tomography showed a tissue process filling the maxillary sinus and the ipsilateral nasal cavity in all cases. The extension of the Killian polyp was in the cavum (10 cases), the oropharyngeal (3 cases) and the contralateral choana (2 cases). There was sinus retention in 9 cases. Treatment was endonasal endoscopic surgery and included an enlarged mean meatotomy with monobloc excision of the polyp through the nasal vestibule (6 cases) and the oropharyngeal (11 cases). Pedicle identification was evident in 13 cases. The duration of hospitalization was 4 days. Postoperative complications included bleeding (2 cases), septal perforation (1 case) and hearing loss (1 case). There was no recurrence.
Conclusion: The diagnosis of the Killian polyp is facilitated by endoscopy and computed tomography. Endonasal minimally invasive surgery under endoscopic guidance allows for an enlarged mean meatotomy and complete polyp excision.

Cet article est actuellement coté note (1,0 étoiles) par les abonnés de Médecine d'Afrique Noire.
Il a été consulté 1747 fois, téléchargé 7 fois et évalué 1 fois.  Aucun commentaire n'a encore été ajouté à propos de cet article

icone adobe Obtenir l'article intégral en PDF

Plus d'articles Gabonnais - Plus d'articles panafricains



X

Bonjour, vous pouvez acheter cet article à l'unité dans le kiosque APIDPM.




CONTACTEZ-NOUS

Adresse

  • Espace Santé 3
    521, avenue de Rome
    83500 La Seyne sur mer - France

Téléphone

  • +33 4 94 63 24 99

Contactez-nous


APIDPM

Qui sommes-nous ?

Droits d'utilisation


Site éditeur :


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !