retour Santé tropicale Accès aux sites pays Santé tropicale au Bénin BENINSanté tropicale au Burkina Faso BURKINA FASOSanté tropicale au Cameroun CAMEROUNSanté tropicale en Centrafrique CENTRAFRIQUESanté tropicale au Congo CONGOSanté tropicale en Côte d'Ivoire COTE D'IVOIRESanté tropicale au Gabon GABON
Santé tropicale en Guinée GUINEESanté tropicale à Madagascar MADAGASCARSanté tropicale au Mali MALISanté tropicale en R.D. Congo R.D. CONGOSanté tropicale au Sénégal SENEGALSanté tropicale au Togo TOGO



Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM), ajoutez-le à vos applications favorites !


Suivez-nous :



Affiche prévention Covid-19 Bénin

Affiche prévention Covid-19 Bénin


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juin 2020
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Archives
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2020
Consulter la revue


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions


Publications scientifiques

Publié dans Médecine d'Afrique Noire 6706 - Juin 2020 - pages 366-372

Contacter Docteur Emmanuel Yangatimbi Douleurs lombaires non-traumatiques de l’adulte à Bangui. Aspects épidémio-clinique et radiologiquenote

Auteurs : E. Yangatimbi, F.K.B. Songrou, J.G. Bekouanebandi, S.S. Gregbia, J.P Kinima Kongo, P. Mbelesso - Centrafrique


Résumé

Introduction : La lombalgie est fréquente, atteint 60 à 90% des adultes au cours de leur existence et a un retentissement psychologique et social important. L'objectif de notre étude était d'apporter une contribution à la connaissance épidémiologique et clinique des lombalgies, et d’étudier l’apport de la radiographie standard dans le diagnostic de ces affections.
Patients et méthodes : Il s’agit d’une étude transversale de novembre 2017 à novembre 2018 menée dans le service de neurologie du CHU de l’Amitié Sino-Centrafricaine de Bangui.
Résultats : Durant la période d’étude, 519 patients ont été hospitalisés, 161 patients soit 31% ont répondu aux critères d’inclusion. Leur moyenne d’âge était de 51 ans avec des extrêmes de 18 à 95 ans. Le sex-ratio était de 1,09 en faveur des hommes. L’installation des douleurs était progressive dans 65,2% des cas. La lombalgie subaiguë était plus fréquente (37,5%). L’examen clinique du rachis était normal dans plus de la moitié des cas (57,1%). Une raideur rachidienne était observée dans 32 cas (19,9%) ainsi qu’une gibbosité (n = 26 ; 16,1%). Les perturbations du ROT étaient représentées par une abolition (n =29 ; 18%) et une diminution du reflexe (n = 25 ; 25,5%). Les principaux signes radiographiques étaient les ostéophytes (66,1%) et les pincements inter vertébraux (64,5%). Les diagnostics fréquemment évoqués étaient les lombo-discarthroses (39,8%), les spondylarthroses (19,9%) et le mal de Pott (11,8%).
Conclusion : Les lombalgies représentent une pathologie fréquente dans notre contrée. La radiographie standard est limitée dans la recherche des étiologies ses étiologies qui sont dominées par des causes dégénératives.

Summary
Non-traumatic low back pain in adults in Bangui: epidemiological and radiological aspects

Introduction: Low back pain is common, affects 60 to 90% of adults during their lifetime and has a significant psychological and social impact. The aim of our study was to contribute to the epidemiological and clinical knowledge of low back pain, and to study the contribution of standard radiography in the diagnosis of these conditions.
Patients and methods: This is a cross-sectional study from November 2017 to November 2018 carried out in the neurology department of the UTH of the Sino-Central African Friendship of Bangui.
Results: During the study period, 519 patients were hospitalized, 161 patients or 31% met the inclusion criteria. Their average age was 51 with extremes from 18 to 95. The sex ratio was 1.09 for men. The onset of pain was progressive in 65.2% of the cases. Subacute low back pain was more common (37.5%). The clinical examination of the spine was normal in more than half of the cases (57.1%).
Spinal stiffness was observed in 32 cases (19.9%) as well as gibbosity (n = 26; 16.1%). The disturb-ances of the ROT were represented by an abolition (n = 29; 18%) and a reduction in the reflex (n = 25; 25.5%). The main radiographic signs were osteophytes (66.1%) and intervertebral pinching (64.5%). The diagnoses frequently mentioned were lumbo-discarthrosis (39.8%), spondylarthrosis (19.9%) and Pott's disease (11.8%).
Conclusion: Low back pain is a frequent pathology in our region. Standard radiography is limited in the search for etiologies its etiologies which are dominated by degenerative causes.

Cet article est actuellement coté note (2,0 étoiles) par les abonnés de Médecine d'Afrique Noire.
Il a été consulté 562 fois, téléchargé 7 fois et évalué 2 fois.  Aucun commentaire n'a encore été ajouté à propos de cet article

icone adobe Obtenir l'article intégral en PDF

Plus d'articles Centrafricains - Plus d'articles panafricains



X

Bonjour, vous pouvez acheter cet article à l'unité dans le kiosque APIDPM.




CONTACTEZ-NOUS

Adresse

  • Espace Santé 3
    521, avenue de Rome
    83500 La Seyne sur mer - France

Téléphone

  • +33 4 94 63 24 99

Contactez-nous


APIDPM

Qui sommes-nous ?

Droits d'utilisation


Site éditeur :


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !