retour Santé tropicale Accès aux sites pays fleche Santé tropicale au Bénin BENINSanté tropicale au Burkina Faso BURKINA FASOSanté tropicale au Cameroun CAMEROUNSanté tropicale en Centrafrique CENTRAFRIQUESanté tropicale au Congo CONGOSanté tropicale en Côte d'Ivoire COTE D'IVOIRESanté tropicale au Gabon GABON
Santé tropicale en Guinée GUINEESanté tropicale à Madagascar MADAGASCARSanté tropicale au Mali MALISanté tropicale en R.D. Congo R.D. CONGOSanté tropicale au Sénégal SENEGALSanté tropicale au Togo TOGO



Souffrez-vous de crises hémorroïdaires ? - Plus d'informations

Ce site utilise des cookies afin d'améliorer la navigation et mesurer la fréquentation. Pour en savoir plus, cliquez ici


Publications scientifiques

Publié dans Médecine d'Afrique Noire 7004 - Avril 2023 - pages 204-212

photo_auteur Covid-19 : Influence de l’épidémie sur le suivi et la fréquentation hospitalière des personnes vivant avec le VIH à Brazzaville au Congonote

Auteurs : M. Amona, G.A. Aloumba, H.M. Ekat, B. Kokolo, M.L. Loumouamou, A.M. Mbita, D.S. Abena, T. A. Doukaga, P. Ibata - Congo-Brazzaville


Résumé

Introduction : Les personnes vivant avec des maladies chroniques sont particulièrement vulnérables pendant les pandémies. Cependant, dans notre contexte, l’effet de la Covid-19 sur les personnes vivant avec le VIH reste inconnu. C’est ainsi que nous nous sommes proposés d’évaluer la qualité du suivi des personnes vivant avec le VIH en 2018 avant l’épidémie de Covid-19 et en 2020 à l’ère de la Covid-19 et de jauger leur fréquentation hospitalière à Brazzaville au Congo.
Matériels et méthode : Nous avons mené une étude transversale descriptive a visée comparative, du 5 janvier au 5 mars 2021 soit une période de trois mois, au département de médecine interne de l'Hôpital Central des Armées Pierre Mobengo (HCAPM) de Brazzaville. Ont été concernés, les dossiers des personnes vivants avec le VIH complets pour les paramètres étudiés. Les variables d’étude étaient les caractéristiques démographiques, épidémiologiques, cliniques et biologiques ; la dispensation des antirétroviraux et la fréquentation hospitalière. Les données ont été enregistrées sur une feuille Microsoft Excel et exportées vers le logiciel SPSS21 pour analyse. Il n’y a aucun conflit d’intérêt.
Résultats et discussion : Six-cent-vingt-huit personnes vivant avec le VIH ont consulté à l’HCAPM en 2018 contre 305 en 2020. Deux-cent-neuf sur 628 dossiers ont répondu à nos critères d’inclusion pour 2018 et 203 sur 305 dossiers en 2020. La fréquentation hospitalière a été faible pendant la Covid-19. La diminution de la fréquentation hospitalière pendant la Covid-19 a été rapportée par plusieurs auteurs. Il n’y avait pas de différence dans les évaluations des caractéristiques sauf pour les évaluations du risque de cancer et de la stabilité immuno-virologique qui ont drastiquement diminué pendant la Covid-19. La dispensation des ARV révèle que plus de personnes vivant avec le VIH ont pris les ARV à l’HCAPM pendant la Covid-19 en 2020 dans 68% ; alors qu’en 2018 seulement 36% d’entre elle avait reçu des ARV. On s’attendait à avoir un schéma différent de la distribution des ARV sur la base des rumeurs mais celle-ci a probablement été biaisée par la rupture de stock par crise économique qu’a connu le pays en 2018.
Conclusion : L’impact de la covid-19 sur le suivi des personnes vivant avec le VIH est perceptible au vu des résultats de cette étude monocentrique de l’HCAPM qui peut être considérer comme une étude pilote. Il sera judicieux d’entreprendre une étude multicentrique pour mieux faire cette comparaison en intégrant outre les paramètres sanitaires, les paramètres socio-culturels et économiques.

Summary
Covid-19: Influence of the epidemic on the follow-up and hospital attendance of people living with HIV in Brazzaville, Congo

Introduction: People living with chronic illnesses are particularly vulnerable during pandemics. However, in our context, the effect of Covid-19 on people living with HIV remains unknown. This is how we set out to assess the quality of follow-up for people living with HIV in 2018 before the Covid-19 epidemic and in 2020 during the Covid-19 era and to gauge their hospital attendance in Brazzaville, Congo.
Materials and method: We conducted a descriptive cross-sectional study with a comparative aim, from January 5th to March 5th, 2021, i.e. a period of three months, at the internal medicine department of the Central Hospital of the Armed Forces Pierre Mobengo (CHAFPM) in Brazzaville. The records of people living with HIV were complete for the parameters studied. The study variables were demographic, epidemiological, clinical and biological characteristics, the dispensing of antiretroviral and hospital attendance. Data were recorded on a Microsoft Excel sheet and exported to SPSS21 software for analysis. There is no conflict of interest.
Results and discussion: Six-hundred and twenty-eight people living with HIV consulted the CHAFPM in 2018 compared to 305 in 2020. Two-hundred and nine out of 628 files met our inclusion criteria for 2018 and 203 out of 305 files in 2020. Hospital attendance was low during Covid -19. The decrease in hospital attendance during Covid-19 has been reported by several authors. There was no difference in the evaluations of the characteristics except for the evaluations of the risk of cancer and the immuno-virological stability which drastically decreased during the Covid-19. Dispensing of ARVs reveals that more people living with HIV took ARVs at HCAPM during Covid-19 in 2020 in 68%; while in 2018 only 36% of them had received ARVs. We expected to have a different pattern of ARV distribution based on rumors, but this was probably skewed by the stock-out due to the economic crisis that the country experienced in 2018.
Conclusion: The impact of covid-19 on the follow-up of people living with HIV is perceptible in view of the results of this single-center CHAFPM study, which can be considered a pilot study. It will be wise to undertake a multicenter study to better make this comparison by integrating, in addition to health parameters, socio-cultural and economic parameters.

Cet article est actuellement coté note (1,0 étoiles) par les abonnés de Médecine d'Afrique Noire.
Il a été consulté 2129 fois, téléchargé 3 fois et évalué 1 fois.  Aucun commentaire n'a encore été ajouté à propos de cet article

icone adobe Obtenir l'article intégral en PDF

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale. Inscriptions


Vous êtes professionnel(le) de santé ?

Ce contenu gratuit vous est destiné :

img_produit

img_produit

img_produit

img_produit

img_produit

Vidéo formation

Espace formation Strides Pharma

vig_video5
Prise en charge des infections en néonatologie - webinaire animé par Pr. Amorissani Folquet Madeleine

encart_diam_strides
Consultez les mentions légales (RCP) des médicaments disponibles dans votre pays



CONTACTEZ-NOUS

adresse Adresse

  • APIDPM
    135, chemin de Canto Maï
    83190 Ollioules - France

tel Téléphone

  • +33 4 94 63 24 99

email Contactez-nous


APIDPM

Qui sommes-nous ?

Droits d'utilisation


Site éditeur :
logo

Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !