retour Santé tropicale Accès aux sites pays fleche Santé tropicale au Bénin BENINSanté tropicale au Burkina Faso BURKINA FASOSanté tropicale au Cameroun CAMEROUNSanté tropicale en Centrafrique CENTRAFRIQUESanté tropicale au Congo CONGOSanté tropicale en Côte d'Ivoire COTE D'IVOIRESanté tropicale au Gabon GABON
Santé tropicale en Guinée GUINEESanté tropicale à Madagascar MADAGASCARSanté tropicale au Mali MALISanté tropicale en R.D. Congo R.D. CONGOSanté tropicale au Sénégal SENEGALSanté tropicale au Togo TOGO



Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)

Ce site utilise des cookies afin d'améliorer la navigation et mesurer la fréquentation. Pour en savoir plus, cliquez ici


Publications scientifiques

Publié dans Médecine d'Afrique Noire 7007 - Juillet 2023 - pages 401-406

photo_auteur Hémorragie alvéolaire : à propos d’un casnote

Auteurs : G.A. Ouédraogo, K. Boncoungou, E.W.M. Ouédraogo, A. Sourabié, A.R. Ouédraogo, I. Yaogho, M.J. Somé - Burkina Faso


Résumé

Introduction : L’hémorragie alvéolaire est une pathologie rare avec saignements diffus alvéolaires à pronostic sombre, peu décrite en Afrique sub-saharienne. Notre objectif était de décrire un cas d’hémorragie alvéolaire de diagnostic présomptif et les difficultés diagnostiques de cette pathologie dans un contexte subsaharien à ressources limitées.
Observation : Patiente de 40 ans avec obésité morbide (indice de masse corporelle de 43,6 Kg/m2), antécédents d’avortements et hypertension artérielle non-suivie, admise aux urgences pour détresse respiratoire aiguë fébrile avec hémoptysie. La tomodensitométrie thoracique mettait en évidence des condensations et des images en verre dépoli diffuses bilatérales. On retrouvait à la biologie une anémie normocytaire, une hyperleucocytose à neutrophiles et une inflammation intense, sans trouble de la coagulation.
Discussion : Après avoir éliminé les causes les plus fréquentes d’hémoptysie et devant la triade de Leatherman (hémoptysie, anémie et imagerie thoracique), le diagnostic d’hémorragie alvéolaire a été retenu malgré la non-disponibilité de l’endoscopie bronchique. Les causes immunes et non immunes ont été discutées à l’éclairage des autres résultats du laboratoire, notamment les causes cardiaques, les maladies systémiques et infectieuses dont la tuberculose et la Covid-19. L’étiologie retenue était l’infection. Malgré le traitement intensif la patiente est décédée au sixième jour d’hospitalisation.
Conclusion : Malgré l’insuffisance des ressources limitant les investigations paracliniques, il conviendrait de savoir évoquer et discuter l’hémorragie alvéolaire devant la triade de Leatherman pour une prise en charge rapide et adaptée de cette pathologie à pronostic sombre.

Summary
Alveolar haemorrhage: case report

Introduction: Alveolar hemorrhage is a rare condition with diffuse alveolar bleeding with a poor prognosis, little described in sub-Saharan Africa. Our objective was to describe a case of alveolar haemorrhage of presumptive diagnosis and the diagnostic difficulties of this pathology in a sub-Saharan context with limited resources.
Observation: 40-year-old female patient with morbid obesity (body mass index of 43.6 Kg/m2), history of abortions and high blood pressure not followed, admitted to the emergency department for acute febrile respiratory distress with haemoptysis. Chest CT scan showed bilateral diffuse condensation and ground glass images. The biology showed normocytic anemia, neutrophil hyperleukocytosis with intense inflammation, without coagulation disorders.
Discussion: After eliminating the most common causes of hemoptysis and before the Leatherman triad (hemoptysis, anemia and chest imaging), the diagnosis of alveolar hemorrhage was retained despite the unavailability of bronchial endoscopy. Immune and non-immune causes were discussed in the light of other laboratory findings, including cardiac causes, systemic and infectious diseases including tuberculosis and covid 19. The etiology chosen was infection. Despite intensive treatment the patient died on the sixth day of hospitalization.
Conclusion: Despite the lack of resources limiting paraclinical investigations, it would be advisable to know how to evoke and discuss alveolar haemorrhage in the presence of Leatherman’s triad for a rapid and adapted management of this pathology with a poor prognosis.

Cet article est actuellement coté note (1,0 étoiles) par les abonnés de Médecine d'Afrique Noire.
Il a été consulté 3613 fois, téléchargé 7 fois et évalué 1 fois.  Aucun commentaire n'a encore été ajouté à propos de cet article

icone adobe Obtenir l'article intégral en PDF

Plus d'articles Burkinabè - Plus d'articles panafricains

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale. Inscriptions


Vous êtes professionnel(le) de santé ?

Ce contenu gratuit vous est destiné :

img_produit

img_produit

img_produit

img_produit

img_produit

Vidéo formation

Espace FMC Bouchara-Recordati

vig_epu1
Néphroprotection : rôle du contrôle de la pression artérielle - Professeur Kaba Lamine, Néphrologue - Guinée

vig_epu2
Place de la bithérapie dans la prise en charge de l'hypertension artérielle - Professeur Dadhi Balde, cardiologue - Guinée

encart_diam_bouchara
Consultez les mentions légales (RCP) des médicaments disponibles dans votre pays



CONTACTEZ-NOUS

adresse Adresse

  • APIDPM
    135, chemin de Canto Maï
    83190 Ollioules - France

tel Téléphone

  • +33 4 94 63 24 99

email Contactez-nous


APIDPM

Qui sommes-nous ?

Droits d'utilisation


Site éditeur :
logo

Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !