Accès aux sites pays fleche Santé tropicale au Bénin BENINSanté tropicale au Burkina Faso BURKINA FASOSanté tropicale au Cameroun CAMEROUNSanté tropicale en Centrafrique CENTRAFRIQUESanté tropicale au Congo CONGOSanté tropicale en Côte d'Ivoire COTE D'IVOIRESanté tropicale au Gabon GABON
Santé tropicale en Guinée GUINEESanté tropicale à Madagascar MADAGASCARSanté tropicale au Mali MALISanté tropicale en R.D. Congo R.D. CONGOSanté tropicale au Sénégal SENEGALSanté tropicale au Togo TOGO



ban_jmp_malacur - 25 avril 2024 - Journée mondiale de lutte contre le paludisme

Ce site utilise des cookies afin d'améliorer la navigation et mesurer la fréquentation. Pour en savoir plus, cliquez ici

Revue de presse de Santé tropicale

Trier les actualités par :

Burkina / Épidémie de rougeole : 1 269 cas suspects depuis le début de l’année 2024

Le Faso | Burkina Faso | 18/02/2024 | Lire l'article original

Maladie virale très contagieuse, la rougeole sévit actuellement au Burkina Faso. À la semaine 6 de l’année 2024 (1er janvier au 10 février), le pays a déjà enregistré 1 269 cas suspects de rougeole avec malheureusement quatre décès, alors qu’au cours de toute l’année 2023, le Burkina avait enregistré 2 190 cas suspects dont 960 cas confirmés et cinq décès.

La flambée des cas de rougeole a conduit à l’activation du Corus (Centre d’opérations de réponse aux urgences sanitaires) afin de lutter efficacement contre cette épidémie qui touche essentiellement les enfants de moins de 5 ans dans six districts sanitaires que sont les districts de Bogodogo et de Boulmiougou dans la région du Centre, le district de Ouahigouya dans le Nord, celui de Tougouri dans le Centre-Nord et les districts de Solenzo et de Boromo dans la Boucle du Mouhoun.

Pour contrer l’épidémie, une campagne de vaccination nationale est prévue. Pour les districts sanitaires les plus touchés, la vaccination contre la rougeole débutera le 26 février et pour le reste du pays, elle devrait débuter le 15 mars et va concerner plus de 3 400 000 enfants âgés de 9 à 59 mois. La Direction de la prévention par les vaccinations et la Direction de la protection de la santé de la population ont par ailleurs mis à la disposition des agents de santé, de la documentation pour standardiser la prise en charge de la rougeole à tous les niveaux du système de santé.

Le ministère de la Santé travaille également à renforcer la communication autour de cette maladie ; et c’est ce à quoi répond la rencontre organisée ce samedi 17 février 2024 au profit des journalistes de la région du Centre avec l’appui de la Croix-Rouge burkinabè. Il s’agit, à travers cette rencontre, de les outiller sur la situation de la rougeole au Burkina, afin qu’ils puissent accompagner la riposte. Les autorités sanitaires mènent aussi des actions pour désengorger les formations sanitaires qui reçoivent le plus de cas, afin de rompre la chaîne de transmission.

Lire la suite sur le site Le Faso

Retour

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale. Inscriptions


Vous êtes professionnel(le) de santé ?

Ce contenu gratuit vous est destiné :

img_produit

img_produit

img_produit
Téléchargez hearWHO - Pour vérifier l'audition !

img_produit

Vidéo formation

Espace formation Pierre Fabre

vig_webinar15
Prise en charge du paludisme en ASS : Place de la DHA – PQP - Pr Issaka SAGARA et Pr Mahamadou A THERA

encart_diam_cooper
Consultez les mentions légales (RCP) des médicaments disponibles dans votre pays


CONTACTEZ-NOUS

adresse Adresse

  • APIDPM
    135, chemin de Canto Maï
    83190 Ollioules - France

tel Téléphone

  • +33 4 94 63 24 99

email Contactez-nous


APIDPM

Qui sommes-nous ?

Droits d'utilisation


Site éditeur :
logo

Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !