Accès aux sites pays fleche Santé tropicale au Bénin BENINSanté tropicale au Burkina Faso BURKINA FASOSanté tropicale au Cameroun CAMEROUNSanté tropicale en Centrafrique CENTRAFRIQUESanté tropicale au Congo CONGOSanté tropicale en Côte d'Ivoire COTE D'IVOIRESanté tropicale au Gabon GABON
Santé tropicale en Guinée GUINEESanté tropicale à Madagascar MADAGASCARSanté tropicale au Mali MALISanté tropicale en R.D. Congo R.D. CONGOSanté tropicale au Sénégal SENEGALSanté tropicale au Togo TOGO



Biogaran Formation - Dossier spécial sur l'épilepsie - Plus d'informations

Ce site utilise des cookies afin d'améliorer la navigation et mesurer la fréquentation. Pour en savoir plus, cliquez ici

Revue de presse de Santé tropicale

Trier les actualités par :

Pr Anselme Dabilgou, chef de service de Neurologie au CHU-YO : « L’épilepsie n’est pas du tout contagieuse »

Sidwaya | Burkina Faso | 02/07/2024 | Lire l'article original

L’épilepsie est un trouble neurologique chronique caractérisé par des crises récurrentes. Ces crises sont causées par des décharges électriques anormales dans le cerveau. L’épilepsie peut affecter n’importe qui, quel que soit l’âge, le sexe ou l’origine ethnique. Le Pr Anselme Dabilgou, chef de service de neurologie au Centre hospitalier universitaire Yalgado Ouédraogo (CHU-YO) et par ailleurs président de la ligue burkinabè contre l’épilepsie explique.

Sidwaya (S.) : Comment définissez-vous l’épilepsie ?

Anselme Dabilgou (A.D.) : l’épilepsie est une maladie neurologique chronique qui est caractérisée par la répétition des crises. Ces crises peuvent survenir au moins deux fois au-delà de 24 heures.

S. : quels sont les symptômes de cette maladie ?

A.D. : Les symptômes sont nombreux. On peut avoir dans la crise tonico-chronique, une perte de connaissance avec morsure de langue et des secousses musculaires au niveau des membres. C’est la forme la plus connue. Mais il y a d’autres formes telles que l’absence qui est plus fréquente chez l’enfant. Au niveau de cette forme, on voit une attitude figée de l’enfant pendant quelques secondes avant de reprendre ses activités. Cette crise est généralement remarquée par la maitresse d’école. Par ailleurs, en fonction de l’aire du cerveau impliquée dans la crise épileptique, nous aurons par exemple, des manifestations motrices si c’est le lobe frontal qui est touché. On aura ainsi des manifestations sensitives brèves (baisse de sensibilité tactile) lorsque c’est le lobe pariétal qui est touché, etc.

S. : Quelles peuvent être les complications de l’épilepsie ?

A.D. : Il y a plusieurs complications. La première complication, c’est au moment même de la crise. Le patient peut se blesser et avoir des accidents de la voie publique pendant qu’il fait sa crise. On aura des traumatismes crâniens qui peuvent être graves. La crise peut se répéter de façon rapprochée et entrainer le coma. C’est ce qu’on appelle état de mal épileptique. Cette situation peut conduire rapidement à la mort du patient. Après la crise, il peut aussi avoir d’autres complications, surtout à long terme. On peut avoir des troubles anxieux, la dépression et les troubles cognitifs comme la perte de la mémoire, la démence. Ces troubles vont entrainer des problèmes de communication des patients avec leur entourage. Ces problèmes peuvent aboutir dans quelques rares cas à des gestes suicidaires.

S. : Quelles peuvent être les facteurs de risque de cette maladie ?

A.D. : Les facteurs de risque de cette maladie sont nombreux. Il y a les traumatismes crâniens qui exposent à une épilepsie. Il y a des facteurs liés aussi à la mauvaise prise en charge de la grossesse telles que la souffrance fœtale, les infections néonatales et les malformations cérébrales. Un patient qui a fait un Accident vasculaire cérébral (AVC) peut aussi avoir une épilepsie. Il faut ajouter qu’une atteinte quelconque du cerveau (infection, traumatisme, AVC, tumeur etc…) peut exposer le patient à une épilepsie.

Lire la suite sur le site Sidwaya

Retour

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la revue de presse de Santé tropicale. Inscriptions

En septembre 2024 :

img_produit

img_produit

Vous êtes professionnel(le) de santé ?

Ce contenu gratuit vous est destiné :

img_produit

img_produit

img_produit
Téléchargez hearWHO - Pour vérifier l'audition !

img_produit

img_produit

encart_diam_dafra
Consultez les mentions légales (RCP) des médicaments disponibles dans votre pays

encart_diam_strides
Consultez les mentions légales (RCP) des médicaments disponibles dans votre pays


CONTACTEZ-NOUS

adresse Adresse

  • APIDPM
    135, chemin de Canto Maï
    83190 Ollioules - France

tel Téléphone

  • +33 4 94 63 24 99

email Contactez-nous


APIDPM

Qui sommes-nous ?

Droits d'utilisation


Site éditeur :
logo

Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !