Accès aux sites pays fleche Santé tropicale au Bénin BENINSanté tropicale au Burkina Faso BURKINA FASOSanté tropicale au Cameroun CAMEROUNSanté tropicale en Centrafrique CENTRAFRIQUESanté tropicale au Congo CONGOSanté tropicale en Côte d'Ivoire COTE D'IVOIRESanté tropicale au Gabon GABON
Santé tropicale en Guinée GUINEESanté tropicale à Madagascar MADAGASCARSanté tropicale au Mali MALISanté tropicale en R.D. Congo R.D. CONGOSanté tropicale au Sénégal SENEGALSanté tropicale au Togo TOGO



Voir ou revoir les Rencontres Africaines de Dermatologie (novembre 2023) - Plus d'informations

Ce site utilise des cookies afin d'améliorer la navigation et mesurer la fréquentation. Pour en savoir plus, cliquez ici

Articles médicaux de Santé tropicale

Publié dans Médecine d'Afrique Noire 7105 - Mai 2024 - pages 346-352

Contacter Professeur Andréas Chiabi Incidence du paludisme congénital à la maternité de l’Hôpital Régional de Bamenda, Camerounnote

Auteurs : A. Chiabi, O. Nlinwe Nfor, L.J. Kuissu Tagne, D.A. Kago Tague, W. Dobgima, K. Kate, C. Fomenky, D. Nsame Nforniwe, G. Ashuntantang Enow - Cameroun


Résumé

Introduction : Le paludisme est une maladie transmise par des vecteurs et causé par des parasites protozoaires du genre Plasmodium. Il affecte entre 350 et 500 millions de personnes chaque année et entraine de 1 à 3 millions de décès annuel. Selon l’Organisation Mondiale de la Santé, il complique environ 32 millions de grossesses chaque année dans les zones endémiques d’Afrique sub-saharienne et peut être mortel pour la mère et l’enfant.
Matériels et méthodes : Il s’agissait d’une étude transversale menée pendant une période de 3 mois chez des nouveau-nés âgés de 0 à 7 jours chez qui des échantillons de sang capillaire ont été prélevés pour rechercher la présence des parasites à l’aide de tests de diagnostic rapide et de la goutte épaisse. Les données étaient présentées sous forme de moyenne ± écart-type, fréquences et pourcentages.
Résultats : Nous avons obtenu un seul cas positif sur les 230 participants, la majorité étant des filles dont l’âge moyen était de 2,1 ± 1.8 jours. L’âge moyen des mères était de 28 ± 6,3 ans, avec une majorité comprise entre 20 et 30 ans (48,9%). L’incidence du paludisme congénital était de 0,4%. Le cas positif avait 50 trophozoïtes/µl de l’espèce Plasmodium falciparum. Il était asymptomatique avec une microscopie négative après suivi.
Conclusion : Le paludisme congénital était rare dans notre contexte. Ce constat devrait être pris en compte dans la prise en charge des nouveau-nés avec ou suspicion d’infection néonatale.

Summary
Incidence of congenital malaria in the maternity ward of the Regional Hospital, Bamenda, Cameroon

Introduction: Malaria is a vector-borne disease transmitted by protozoan parasites of the genus Plasmodium. It affects between 350 and 500 million people each year and causes 1 to 3 million deaths annually. According to the World Health Organization, it complicates around 32 million pregnancies each year in endemic areas of sub-Saharan Africa and can be fatal for the mother and the neonate.
Materials and methods: This was a cross-sectional study carried out over a period of 3 months in neonates aged 0 to 7 days from whom capillary blood samples were taken to detect the presence of parasites using rapid diagnostic tests and microscopy. Data were presented as mean ± standard deviation, frequencies and percentages.
Results: We obtained only one positive case out of the 230 neonates enrolled in this study, the majority being girls whose average age was 2.1 ± 1.8 days. The average age of the mothers was 28 ± 6.3 years, with a majority between 20 and 30 years (49.1%). The incidence of congenital malaria was 0.4%. The positive case had 50 trophozoites/µl of the species Plasmodium falciparum. He was asymptomatic and microscopy became negative at follow-up.
Conclusion: Congenital malaria was rare in our context. This finding should be taken into consideration in the management of neonates with or suspected of neonatal infection.

Cet article est actuellement coté note (1,0 étoiles) par les abonnés de Médecine d'Afrique Noire.
Il a été consulté 579 fois, téléchargé 30 fois et évalué 1 fois.  Aucun commentaire n'a encore été ajouté à propos de cet article

icone adobe Obtenir l'article intégral en PDF

Plus de résumés d'articles - Plus d'articles en texte intégral

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale. Inscriptions


Vous êtes professionnel(le) de santé ?

Ce contenu gratuit vous est destiné :

img_produit

img_produit

img_produit

img_produit
Téléchargez hearWHO - Pour vérifier l'audition !

img_produit

img_produit

encart_diam_crosspharm
Consultez les mentions légales (RCP) des médicaments disponibles dans votre pays

encart_diam_faes
Consultez les mentions légales (RCP) des médicaments disponibles dans votre pays



CONTACTEZ-NOUS

adresse Adresse

  • APIDPM
    135, chemin de Canto Maï
    83190 Ollioules - France

tel Téléphone

  • +33 4 94 63 24 99

email Contactez-nous


APIDPM

Qui sommes-nous ?

Droits d'utilisation


Site éditeur :
logo

Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !