retour Santé tropicale Accès aux sites pays fleche Santé tropicale au Bénin BENINSanté tropicale au Burkina Faso BURKINA FASOSanté tropicale au Cameroun CAMEROUNSanté tropicale en Centrafrique CENTRAFRIQUESanté tropicale au Congo CONGOSanté tropicale en Côte d'Ivoire COTE D'IVOIRESanté tropicale au Gabon GABON
Santé tropicale en Guinée GUINEESanté tropicale à Madagascar MADAGASCARSanté tropicale au Mali MALISanté tropicale en R.D. Congo R.D. CONGOSanté tropicale au Sénégal SENEGALSanté tropicale au Togo TOGO



Partenariat Strides - 4ème conférence de l'Académie Africaine de Neurologie - Plus d'informations

Ce site utilise des cookies afin d'améliorer la navigation et mesurer la fréquentation. Pour en savoir plus, cliquez ici


Revue de presse de santé tropicale

Trier les actualités par :

Cécité: 165 000 aveugles et 550 000 malvoyants dénombrés au Sénégal

Infomed | Sénégal | 14/10/2023 | Lire l'article original

La prévalence de la cécité est de 1,42% au Sénégal. Notre pays compte 165 000 aveugles et 550 000 malvoyants. Des chiffres donnés hier en marge de la journée mondiale de la vue.
Dans le monde, la cécité et les déficiences visuelles sont responsables d’un handicap visuel chez plus de 253 millions de personnes, et 124 millions présentent des vices de réfraction non corrigés (myopie, hypermétropie ou astigmatisme).

Par ailleurs, 90% des aveugles dans le monde vivent dans des pays en développement. Au Sénégal, la cécité et les déficiences visuelles sont des problèmes majeurs de santé de par leur ampleur et leur gravité. En effet, avec une prévalence estimée à 1,42%, on dénombrait près de 165 000 aveugles et plus de 550 000 malvoyants. Cette prévalence serait construite autour des causes dominantes que sont la cataracte (0,31%), le trachome (0, 26%), les cécités d’origine cornéenne (0,40%), le glaucome (0,16%) etc.

Cette année, la journée mondiale de la cécité s’est tenue à Fatick avec une prévalence de la cécité de 4,4% dans cette localité et 3% à Kaolack. Selon le ministre de la santé et de l’action sociale, Dr Marie Khemess Ngom Ndiaye, l’exécution des différents plans stratégiques a permis d’enregistrer d’importants progrès. « Ainsi, le trachome qui est la deuxième cause de cécité dans notre pays est en phase d’être éliminé en tant que problème de santé publique », rassure-t-elle. Et de poursuivre : » Les districts de la Région de Fatick font partie des 67 qui ont éliminé le trachome sur les 79 que compte le pays.

Les actions stratégiques ont permis de réduire très sensiblement la prévalence du trachome folliculaire et de trichiasis trachomateux ». A l’en croire, leur ambition est d’éliminer cette cause de cécité évitable en tant que problème de santé publique d’ici fin 2024. « La prévention primaire est possible pour le trachome et passe par la lutte contre l’insalubrité et la promotion de l’hygiène individuelle et collective. Cette stratégie fait donc naturellement appel à la lutte multisectorielle avec les autres secteurs comme l’eau, l’assainissement, l’éducation, etc on soutient-elle. Quant à la prise en charge de la cataracte, qui est la première cause de cécité au Sénégal avec près de 35 à 50000 cas par an, le ministre indique que d’importantes avancées ont été enregistrées. « De 5 112 cas opérés en 2000, nous sommes passés à plus de 22 000 cas opérés en moyenne ces deux dernières années. De plus, avec 75 centres de soins oculaires recensés en fin 2022 aujourd’hui, chaque région chaque région administrative du Sénégal présente au moins une unité de chirurgie de la cataracte et des unités simples de soins oculaires et des régions comme Diourbel, Fatick, Louga, Saint Louis, Tambacounda et Ziguinchor disposent d’au moins 3 à 4 unités de chirurgie de la cataracte », dit-elle.

En ce sens, il renseigne que dans cette perspective de lutte contre la cécité due à la cataracte, plus de 18 000 cas ont été pris en charge ces deux dernières années. « La célébration nationale de la journée mondiale de la vue couplé au lancement du « projet d’élimination de la cécité causée par la cataracte dans la région de Fatick » en partenariat avec la Fondation GX va permettre au Ministère de la Santé et de l’Action sociale de programmer près de 6000 opérations gratuites de la cataracte au cours des deux prochaines années à Fatick.

Lire la suite sur le site Infomed

Tous les articles

Partenariat Strides - 4ème conférence de l'Académie Africaine de Neurologie - Plus d'informations

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la revue de presse de Santé tropicale. Inscriptions

En septembre 2024 :

img_produit

img_produit

Vous êtes professionnel(le) de santé ?

Ce contenu gratuit vous est destiné :

img_produit

img_produit

img_produit
Téléchargez hearWHO - Pour vérifier l'audition !

img_produit

img_produit

vig_epu2
Place de la bithérapie dans la prise en charge de l'hypertension artérielle - Professeur Dadhi Balde, cardiologue - Guinée

encart_diam_bouchara
Consultez les mentions légales (RCP) des médicaments disponibles dans votre pays

encart_diam_ferrer
Consultez les mentions légales (RCP) des médicaments disponibles dans votre pays


CONTACTEZ-NOUS

adresse Adresse

  • APIDPM
    135, chemin de Canto Maï
    83190 Ollioules - France

tel Téléphone

  • +33 4 94 63 24 99

email Contactez-nous


APIDPM

Qui sommes-nous ?

Droits d'utilisation


Site éditeur :
logo

Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !