retour Santé tropicale Accès aux sites pays fleche Santé tropicale au Bénin BENINSanté tropicale au Burkina Faso BURKINA FASOSanté tropicale au Cameroun CAMEROUNSanté tropicale en Centrafrique CENTRAFRIQUESanté tropicale au Congo CONGOSanté tropicale en Côte d'Ivoire COTE D'IVOIRESanté tropicale au Gabon GABON
Santé tropicale en Guinée GUINEESanté tropicale à Madagascar MADAGASCARSanté tropicale au Mali MALISanté tropicale en R.D. Congo R.D. CONGOSanté tropicale au Sénégal SENEGALSanté tropicale au Togo TOGO



Voir ou revoir les Rencontres Africaines de Dermatologie (novembre 2023) - Plus d'informations

Ce site utilise des cookies afin d'améliorer la navigation et mesurer la fréquentation. Pour en savoir plus, cliquez ici


Revue de presse de santé tropicale

Trier les actualités par :

Avec 336 cas confirmés au Mali : La Dengue devient un problème de santé publique !

Mali web | Mali | 13/11/2023 | Lire l'article original

336 Cas confirmés, tels sont les récents chiffres annoncés par les autorités sanitaires sur la maladie de Dengue au Mali, la semaine écoulée. En effet, le 1er cas de la maladie a été enregistré le 9 septembre dernier. L’alerte est donc lancée pour se protéger, car ce mal devient un problème de santé publique.

La Dengue, aussi appelée "grippe tropicale", est une maladie virale transmise à l’homme par des moustiques du genre Aedes (aegypti et albopictus) lors d’un repas sanguin. Elle est due à un arbovirus (virus transmis par les arthropodes), appartenant à la famille des Flaviviridae, du genre flavivirus, comme le virus West Nile et de la fièvre jaune. Les souches du virus de la dengue se répartissent en quatre sérotypes distincts : DENV-1, DENV-2, DENV-3 et DENV-4. Ainsi, l’infection de la dengue sévit majoritairement en zone tropicale et inter tropicale. Et l’OMS estime à 50 millions le nombre de cas annuels, dont 500 000 cas de dengue hémorragique qui sont mortels dans plus de 2,5% des cas.

Comment se manifeste-t-elle ?

La Dengue "classique" se manifeste brutalement après 2 à 7 jours d’incubation par l’apparition de forte fièvre souvent accompagnée de céphalées, nausées, vomissements, douleurs articulaires et musculaires éruption cutanée ressemblant à celle de la rougeole douleur rétro-orbitaire et gonflement des ganglions. Au bout de 3 à 4 jours, une brève rémission est observée, puis les symptômes s’intensifient, des hémorragies peuvent survenir, avant de régresser rapidement au bout d’une semaine.

Lire la suite sur le site Mali web

Tous les articles

Voir ou revoir les Rencontres Africaines de Dermatologie (novembre 2023) - Plus d'informations

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale. Inscriptions


Vous êtes professionnel(le) de santé ?

Ce contenu gratuit vous est destiné :

img_produit

img_produit

img_produit

img_produit
Téléchargez hearWHO - Pour vérifier l'audition !

img_produit

img_produit

encart_diam_dafra
Consultez les mentions légales (RCP) des médicaments disponibles dans votre pays

encart_diam_strides
Consultez les mentions légales (RCP) des médicaments disponibles dans votre pays


CONTACTEZ-NOUS

adresse Adresse

  • APIDPM
    135, chemin de Canto Maï
    83190 Ollioules - France

tel Téléphone

  • +33 4 94 63 24 99

email Contactez-nous


APIDPM

Qui sommes-nous ?

Droits d'utilisation


Site éditeur :
logo

Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !