retour Santé tropicale Accès aux sites pays fleche Santé tropicale au Bénin BENINSanté tropicale au Burkina Faso BURKINA FASOSanté tropicale au Cameroun CAMEROUNSanté tropicale en Centrafrique CENTRAFRIQUESanté tropicale au Congo CONGOSanté tropicale en Côte d'Ivoire COTE D'IVOIRESanté tropicale au Gabon GABON
Santé tropicale en Guinée GUINEESanté tropicale à Madagascar MADAGASCARSanté tropicale au Mali MALISanté tropicale en R.D. Congo R.D. CONGOSanté tropicale au Sénégal SENEGALSanté tropicale au Togo TOGO



Souffrez-vous de crises hémorroïdaires ? - Plus d'informations

Ce site utilise des cookies afin d'améliorer la navigation et mesurer la fréquentation. Pour en savoir plus, cliquez ici


Revue de presse de santé tropicale

Trier les actualités par :

Elimination de la pandémie du SIDA à l'horizon 2030 : le nombre de décès a baissé de 70% à fin 2022

Gouvernement de Côte d'Ivoire | Côte d'Ivoire | 18/12/2023 | Lire l'article original

La marche a été longue mais aujourd’hui, la victoire sur une des pandémies les plus meurtrières en Côte d’Ivoire semble à portée de main. Les efforts du gouvernement ivoirien soutenu par les partenaires au développement et les ONG ont permis de faire d’importants progrès.

L'élimination de la pandémie du Sida à l'horizon 2030. Quatre décennies en arrière cet objectif aurait été un pari fou. Mais les chiffres communiqués par le ministre de la Santé, de l'Hygiène publique et de la Couverture maladie universelle lors de la commémoration de la 36e Journée mondiale de lutte contre le Sida, le 1er décembre 2023, confirment la régression d'une des pandémies les plus meurtrières. « La prévalence de la maladie a considérablement baissé, passant de 4,7% en 2010 à 1,82% à fin 2022. Durant la même période, le nombre de nouvelles infections à VIH a connu une baisse de 66%, et le nombre de décès liés au sida a baissé de 70% », a relevé Pierre Dimba.

Le taux de prévalence montre bien que la Côte d'Ivoire est loin des chiffres effroyables des années sombres.

Après l'officialisation des premiers cas dans les années 1985, l'infection à VIH a été la plus grosse menace de santé publique. Avec un taux de prévalence que certains estimaient à 12%, le pays était considéré comme l'épicentre de la pandémie en Afrique de l'Ouest.

Le VIH/sida qui est une cause majeure de morbidité et de mortalité chez l'adulte en Côte d'Ivoire a provoqué d'importantes pertes de compétences professionnelles essentielles. Le corps enseignant par exemple a payé un lourd tribut à la maladie. L'impact de la maladie sur le développement était indéniable. Obligeant les dirigeants, la société civile et le secteur privé à mettre le VIH/SIDA au centre de leurs préoccupations. On a assisté à la création de comité de lutte contre le Sida dans de nombreuses structures publiques et entreprises. En plus du Programme National de Lutte contre le Sida (PNLS), le gouvernement ivoirien pour contrer l'urgence de la pandémie a créé en 2001 un ministère délégué auprès du Premier ministre, chargé de la lutte contre le sida et les autres pandémies avec une stratégie axée sur la multisectorialité.

Le pays a vu la mobilisation de nombreuses organisations internationales engagées dans la guerre contre la pandémie. Il a bénéficié de nombreuses initiatives. On peut citer entre autres, le Fonds mondial de lutte contre le VIH/sida, la tuberculose et le paludisme créé en 2002 et le Plan Présidentiel d'urgence contre le SIDA (PEPFAR, plan du gouvernement américain) en 2003. Autant d'efforts qui ont rendu possible le recul de la maladie. Mais les autorités ne baissent pas la garde. En effet, le 9e Conseil national de lutte contre le SIDA tenu le 14 juillet 2023 a été l'occasion de lancer un appel à la remobilisation...

Lire la suite sur le site Gouvernement de Côte d'Ivoire

Tous les articles

Souffrez-vous de crises hémorroïdaires ? - Plus d'informations

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale. Inscriptions


Vous êtes professionnel(le) de santé ?

Ce contenu gratuit vous est destiné :

img_produit

img_produit

img_produit
Téléchargez hearWHO - Pour vérifier l'audition !

img_produit

img_produit

encart_diam_crosspharm
Consultez les mentions légales (RCP) des médicaments disponibles dans votre pays

encart_diam_faes
Consultez les mentions légales (RCP) des médicaments disponibles dans votre pays


CONTACTEZ-NOUS

adresse Adresse

  • APIDPM
    135, chemin de Canto Maï
    83190 Ollioules - France

tel Téléphone

  • +33 4 94 63 24 99

email Contactez-nous


APIDPM

Qui sommes-nous ?

Droits d'utilisation


Site éditeur :
logo

Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !