retour Santé tropicale Accès aux sites pays fleche Santé tropicale au Bénin BENINSanté tropicale au Burkina Faso BURKINA FASOSanté tropicale au Cameroun CAMEROUNSanté tropicale en Centrafrique CENTRAFRIQUESanté tropicale au Congo CONGOSanté tropicale en Côte d'Ivoire COTE D'IVOIRESanté tropicale au Gabon GABON
Santé tropicale en Guinée GUINEESanté tropicale à Madagascar MADAGASCARSanté tropicale au Mali MALISanté tropicale en R.D. Congo R.D. CONGOSanté tropicale au Sénégal SENEGALSanté tropicale au Togo TOGO



Partenariat Strides - 4ème conférence de l'Académie Africaine de Neurologie - Plus d'informations

Ce site utilise des cookies afin d'améliorer la navigation et mesurer la fréquentation. Pour en savoir plus, cliquez ici


Revue de presse de santé tropicale

Trier les actualités par :

Paludisme : la vaccination débute le 22 janvier prochain au Cameroun

StopBlaBlaCam | Cameroun | 12/01/2024 | Lire l'article original

La nouvelle campagne de vaccination contre le paludisme débute le 22 janvier prochain au Cameroun, annonce le ministère de la Santé publique (Minsanté) dans un communiqué publié le 8 janvier dernier. Selon le document, la vaccination cible essentiellement les enfants âgés de 6 mois au 31 décembre 2023 pour la première dose et, selon le calendrier vaccinal en vigueur, pour les doses suivantes.

Quelque 249 133 nourrissons sont concernés pour cette première année. « Nous commençons donc avec les enfants qui sont nés au plus tôt le 1er juillet 2023 », précise Dr Brice Edzoa Essomba, coordonnateur régional du Programme élargi de vaccination (PEV) pour le Centre.

Le vaccin sera administré selon un schéma à quatre doses (6 mois, 7 mois, 9 mois et 24 mois) dans 42 districts de santé dans « toutes les formations sanitaires publiques et privées » des 42 districts de santé sélectionnés par le PEV et le Programme national de lutte contre le paludisme (PNLP), selon le communiqué du Minsanté. Ces districts de santé ont été choisis car, ils ont les plus forts taux de morbidité et de mortalité, apprend-on. Dans la région du Centre, le vaccin sera, pour un début, administré dans les districts de santé de Soa et de Mfou (Mefou-et Afamba), ainsi qu’à Yoko, dans le département du Mbam-et-Kim.

Pour cette campagne, c’est le vaccin antipaludique RTS, S (de son nom commercial Mosquirix), développé par le géant pharmaceutique britannique GSK avec l’appui de Gavi, l’Alliance du vaccin, qui sera administré. Ce vaccin a été choisi à date par le pays « en raison de sa préqualification qui offre les garanties de qualité, d’efficacité et de sécurité pour son utilisation dans les programmes de vaccination », affirme le Minsanté.

Lire la suite sur le site StopBlaBlaCam

Tous les articles

Partenariat Strides - 4ème conférence de l'Académie Africaine de Neurologie - Plus d'informations

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale. Inscriptions


Vous êtes professionnel(le) de santé ?

Ce contenu gratuit vous est destiné :

img_produit

img_produit

img_produit
Téléchargez hearWHO - Pour vérifier l'audition !

img_produit

Vidéo formation

Espace formation Pierre Fabre

vig_webinar15
Prise en charge du paludisme en ASS : Place de la DHA – PQP - Pr Issaka SAGARA et Pr Mahamadou A THERA

encart_diam_cooper
Consultez les mentions légales (RCP) des médicaments disponibles dans votre pays


CONTACTEZ-NOUS

adresse Adresse

  • APIDPM
    135, chemin de Canto Maï
    83190 Ollioules - France

tel Téléphone

  • +33 4 94 63 24 99

email Contactez-nous


APIDPM

Qui sommes-nous ?

Droits d'utilisation


Site éditeur :
logo

Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !