retour Santé tropicale Accès aux sites pays fleche Santé tropicale au Bénin BENINSanté tropicale au Burkina Faso BURKINA FASOSanté tropicale au Cameroun CAMEROUNSanté tropicale en Centrafrique CENTRAFRIQUESanté tropicale au Congo CONGOSanté tropicale en Côte d'Ivoire COTE D'IVOIRESanté tropicale au Gabon GABON
Santé tropicale en Guinée GUINEESanté tropicale à Madagascar MADAGASCARSanté tropicale au Mali MALISanté tropicale en R.D. Congo R.D. CONGOSanté tropicale au Sénégal SENEGALSanté tropicale au Togo TOGO



Voir ou revoir les Rencontres Africaines de Dermatologie (novembre 2023) - Plus d'informations

Ce site utilise des cookies afin d'améliorer la navigation et mesurer la fréquentation. Pour en savoir plus, cliquez ici


Revue de presse de santé tropicale

Trier les actualités par :

RDC: plus de 28.000 décès dus au chikungunya notifiés en 2023

ACP Congo | Congo-Kinshasa | 05/02/2024 | Lire l'article original

Kinshasa, 5 février 2024 (ACP).- 28.402 décès dus au chikungunya ont été notifiés durant l’année 2023 en République démocratique du Congo (RDC), a appris lundi l’ACP dans un rapport de la Direction de surveillance épidémiologique de la Direction générale de lutte contre la maladie du ministère de la Santé publique, hygiène et prévention.

« En 2023, la RDC a recensé 51.946.607 cas de chikungunya dont 28.402 décès, soit un taux de létalité de 0,05% », a-t-on lu dans ce rapport.

Selon la source, les provinces touchées sont notamment Kinshasa, le Nord-Kivu, le Sud-Kivu, l’Ituri, le Kasaï, le Kasaï central, le Kwilu, le Haut-Katanga, la Lomami, le Kongo Central et le Sud-Ubangi.

Le chikungunya, a-t-elle précisé, est une des maladies tropicales négligées (MTN) virale transmise par les moustiques. Elle est provoquée par le virus du chikungunya (CHIKV), appartenant au genre alpha virus de la famille des Togaviridae.

Et d’ajouter : « cette maladie est transmise par les moustiques qui peuvent également transmettre le virus de la dengue et le virus Zika. Ces moustiques piquent principalement pendant la journée et pondent leurs œufs dans des récipients contenant de l’eau stagnante ».

Les symptômes sont notamment une tuméfaction des articulations, des douleurs musculaires, des céphalées, des nausées, de la fatigue et des éruptions cutanées. La maladie se manifeste 4 à 8 jours après la piqûre d’un moustique infecté.

Lire la suite sur le site ACP Congo

Tous les articles

Voir ou revoir les Rencontres Africaines de Dermatologie (novembre 2023) - Plus d'informations

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale. Inscriptions


Vous êtes professionnel(le) de santé ?

Ce contenu gratuit vous est destiné :

img_produit

img_produit

img_produit
Téléchargez hearWHO - Pour vérifier l'audition !

img_produit

img_produit

encart_diam_biogaran
Consultez les mentions légales (RCP) des médicaments disponibles dans votre pays

encart_diam_aldounion
Consultez les mentions légales (RCP) des médicaments disponibles dans votre pays


CONTACTEZ-NOUS

adresse Adresse

  • APIDPM
    135, chemin de Canto Maï
    83190 Ollioules - France

tel Téléphone

  • +33 4 94 63 24 99

email Contactez-nous


APIDPM

Qui sommes-nous ?

Droits d'utilisation


Site éditeur :
logo

Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !