retour Santé tropicale Accès aux sites pays fleche Santé tropicale au Bénin BENINSanté tropicale au Burkina Faso BURKINA FASOSanté tropicale au Cameroun CAMEROUNSanté tropicale en Centrafrique CENTRAFRIQUESanté tropicale au Congo CONGOSanté tropicale en Côte d'Ivoire COTE D'IVOIRESanté tropicale au Gabon GABON
Santé tropicale en Guinée GUINEESanté tropicale à Madagascar MADAGASCARSanté tropicale au Mali MALISanté tropicale en R.D. Congo R.D. CONGOSanté tropicale au Sénégal SENEGALSanté tropicale au Togo TOGO



Cooper - 3 mars 2024 : journée mondiale de l'audition - Plus d'informations

Ce site utilise des cookies afin d'améliorer la navigation et mesurer la fréquentation. Pour en savoir plus, cliquez ici


Revue de presse de santé tropicale

Trier les actualités par :

Le SAMES annonce un plan d’action en plusieurs “points essentiels” dont la fuite des cerveaux

Agence Presse Sénégalaise | Sénégal | 06/02/2024 | Lire l'article original

Dakar, 6 fév (APS) – Le Syndicat autonome des médecins du Sénégal (SAMES) a annoncé mardi avoir retenu de dérouler, “dans les jours à venir”, un plan d’action visant à amener l’Etat du Sénégal à se pencher sur sa plateforme revendicative portant sur plusieurs “points essentiels” dont la fuite des cerveaux.

“Dans les jours à venir, nous allons dérouler un plan d’action national pour obliger l’Etat du Sénégal à venir s’asseoir à la table des négociations et à mettre en œuvre les points essentiels”, a déclaré Mamadou Demba Ndour, son secrétaire général, au cours d’une conférence de presse, à Dakar.

“Jusqu’à présent, on est en face d’un dilatoire sans précèdent. Dans notre plateforme de revendications, nous avons une panoplie de modes d’action mais nous avons jugé nécessaire de nous limiter dans un premier temps au respect des urgences”, a expliqué le syndicaliste.

Il a ajouté, sur ce point : “On va aller vers la centralisation des urgences, par exemple on peut décider qu’à Dakar, une seule structure va s’occuper des urgences, et les patients vont converger vers cette structure”.

L’avènement de la Covid 19 a montré que la question de la santé doit être souveraine, a-t-il souligné, avant de revenir sur la problématique de la fuite des cerveaux.

“La mobilité des intellectuels est un acquis pour l’humanité, et c’est très bien comme cela. Cependant, pour pouvoir maintenir nos ressources humaines de qualité au Sénégal et affronter cette fuite des cerveaux, le gouvernement du Sénégal a l’obligation de se prononcer sur le mal-être des médecins sénégalais”, a relevé M. Ndour.

Le secrétaire général du SAMES soutient que chaque sortie de promotion de médecins est suivie d’une “saignée que nous remarquons que nul ne peut expliquer”, sans compter que certaines spécialités, comme les chirurgiens-dentistes par exemple, “ne s’épanouissent plus dans l’exercice de leur art”.

Lire la suite sur le site Agence Presse Sénégalaise

Tous les articles

Cooper - 3 mars 2024 : journée mondiale de l'audition - Plus d'informations

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale. Inscriptions


Vous êtes professionnel(le) de santé ?

Ce contenu gratuit vous est destiné :

img_produit

img_produit

img_produit
Téléchargez hearWHO - Pour vérifier l'audition !

img_produit

img_produit

encart_diam_dafra
Consultez les mentions légales (RCP) des médicaments disponibles dans votre pays

encart_diam_strides
Consultez les mentions légales (RCP) des médicaments disponibles dans votre pays


CONTACTEZ-NOUS

adresse Adresse

  • APIDPM
    135, chemin de Canto Maï
    83190 Ollioules - France

tel Téléphone

  • +33 4 94 63 24 99

email Contactez-nous


APIDPM

Qui sommes-nous ?

Droits d'utilisation


Site éditeur :
logo

Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !