retour Santé tropicale Accès aux sites pays fleche Santé tropicale au Bénin BENINSanté tropicale au Burkina Faso BURKINA FASOSanté tropicale au Cameroun CAMEROUNSanté tropicale en Centrafrique CENTRAFRIQUESanté tropicale au Congo CONGOSanté tropicale en Côte d'Ivoire COTE D'IVOIRESanté tropicale au Gabon GABON
Santé tropicale en Guinée GUINEESanté tropicale à Madagascar MADAGASCARSanté tropicale au Mali MALISanté tropicale en R.D. Congo R.D. CONGOSanté tropicale au Sénégal SENEGALSanté tropicale au Togo TOGO



Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)

Ce site utilise des cookies afin d'améliorer la navigation et mesurer la fréquentation. Pour en savoir plus, cliquez ici


Revue de presse de santé tropicale

Trier les actualités par :

RDC : plus de 1.000 cas de Monkeypox notifiés depuis le début de l’année

ACP Congo | Congo-Kinshasa | 11/02/2024 | Lire l'article original

Kinshasa, 11 février 2024 (ACP).- 1.134 cas de Monkeypox (variole de singe) ont été enregistrés depuis début 2024 en République démocratique du Congo, a déclaré samedi, le directeur du programme national de lutte contre cette maladie, lors d’une réunion de réflexion sur l’appui à la réponse nationale aux épidémies de choléra et de Monkeypox.

« Depuis le début de l’année 2024, le pays a enregistré 1.134 cas suspects de Monkeypox dont 99 décès avec un taux de létalité de 8,7%. Chaque année le pays connaît une augmentation de cas de cette maladie », a déclaré le Dr Robert Shungu, directeur du Programme de lutte contre le Monkeypox.

Il a fait savoir que les provinces les plus touchées sont le Bas-Uele, l’équateur, le Kasaï, le Kasaï Oriental, Kinshasa, le Maï-Ndombe, le Maniema, la Mongala, le Nord-Ubangi, le Sankuru, Sud-Kivu, le Sud-Ubangi, la Tshopo et la Tshuapa.

Le Dr Shungu a noté que les enfants de moins de 15 ans sont plus touchés par cette maladie et représentent 68 % des cas suspects. « Les jeunes garçons sont plus atteints que les filles car aujourd’hui, la contamination de cette maladie est plus sexuelle », a poursuivi ce médecin.

Il a souligné que les défis à relever sont notamment la centralisation des centres d’analyses, le retard dans la détection biologique, la rupture de stock de matériels et réactifs de prélèvement d’échantillons dans la majorité des zones de santé ainsi que les difficultés du transport d’échantillons depuis des zones rurales jusqu’à Kinshasa.

En termes de perspectives, le directeur Shungu a souligné que le programme prévoit entre autres, l’actualisation du Plan de réponse et riposte Monkeypox et l’amélioration de la surveillance « One Health » (une santé).

Plus de 3.000 cas de choléra notifiés depuis le début de l’année

Par ailleurs, le Dr Laurent Akimali, expert au Programme national d’élimination du choléra et de lutte contre les autres maladies diarrhéiques en RDC (PNECHOL-MD), a fait savoir que le pays a recensé 3.414 cas de choléra.

Lire la suite sur le site ACP Congo

Tous les articles

Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale. Inscriptions


Vous êtes professionnel(le) de santé ?

Ce contenu gratuit vous est destiné :

img_produit

img_produit

img_produit
Téléchargez hearWHO - Pour vérifier l'audition !

img_produit

Vidéo formation

Espace formation Pierre Fabre

vig_webinar15
Prise en charge du paludisme en ASS : Place de la DHA – PQP - Pr Issaka SAGARA et Pr Mahamadou A THERA

encart_diam_cooper
Consultez les mentions légales (RCP) des médicaments disponibles dans votre pays


CONTACTEZ-NOUS

adresse Adresse

  • APIDPM
    135, chemin de Canto Maï
    83190 Ollioules - France

tel Téléphone

  • +33 4 94 63 24 99

email Contactez-nous


APIDPM

Qui sommes-nous ?

Droits d'utilisation


Site éditeur :
logo

Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !