retour Santé tropicale Accès aux sites pays fleche Santé tropicale au Bénin BENINSanté tropicale au Burkina Faso BURKINA FASOSanté tropicale au Cameroun CAMEROUNSanté tropicale en Centrafrique CENTRAFRIQUESanté tropicale au Congo CONGOSanté tropicale en Côte d'Ivoire COTE D'IVOIRESanté tropicale au Gabon GABON
Santé tropicale en Guinée GUINEESanté tropicale à Madagascar MADAGASCARSanté tropicale au Mali MALISanté tropicale en R.D. Congo R.D. CONGOSanté tropicale au Sénégal SENEGALSanté tropicale au Togo TOGO



Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)

Ce site utilise des cookies afin d'améliorer la navigation et mesurer la fréquentation. Pour en savoir plus, cliquez ici


Revue de presse de santé tropicale

Trier les actualités par :

Réduction des tarifs d’examens de scanner, d’IRM et d’actes d’hémodialyse : Une mesure qui sauvera des vies humaines

Le pays | Burkina Faso | 18/03/2024 | Lire l'article original

Le 13 mars dernier, l’hebdomadaire Conseil de ministres a pris, dans le domaine de la santé, une forte mesure : celle visant à baisser les tarifs de certains examens jusque-là inaccessibles au commun des mortels. Il s’agit, notamment de l’examen du scanner qui passera d’un tarif moyen de 50 000 F CFA à 25 000 F CFA soit une réduction de 50%, de l’IRM qui, lui aussi, passera de 100 000 F CFA à 40 000 F CFA soit une baisse de 60% et enfin de l’examen d’hémodialyse dont la caution exigée de 500 000 F CFA, sera purement et simplement supprimée.

L’objectif de cette mesure qui vient soulager la bourse des malades et de leurs familles respectives, et sauver tout simplement des vies, est, selon le ministre de la Santé, de permettre à tous les Burkinabè d’avoir un accès équitable à des services et soins de santé de qualité. L’on comprend pourquoi la mesure a été chaleureusement accueillie par les malades et leurs associations qui peuvent pousser un véritable ouf de soulagement. Cela dit, une chose est de prendre une mesure, une autre est de s’assurer véritablement qu’elle sera respectée sur le terrain et qu’elle aura l’impact escompté. Les craintes en la matière sont d’autant plus fondées que de par le passé, des mesures similaires ont été prises mais ont été galvaudées rapidement par des pratiques mafieuses de certains acteurs de la santé qui n’ont pas hésité à renier leur serment d’Hippocrate pour se faire plein les poches.

Il faudra faire en sorte que les plateaux techniques soient aussi accessibles au plus grand nombre

C’est le cas, par exemple, de la mesure portant gratuité des soins pour les femmes enceintes et les enfants de moins de 5 ans, qui a été mise à rude épreuve par des esprits malins qui ont trouvé le moyen de détourner les produits pharmaceutiques pour aller les vendre au marché noir. C’est donc dire que si l’on n’ouvre pas l’œil et le bon, la baisse significative des coûts sera contournée par des acteurs indélicats à la recherche du gain facile.

Lire la suite sur le site Le pays

Tous les articles

Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale. Inscriptions


Vous êtes professionnel(le) de santé ?

Ce contenu gratuit vous est destiné :

img_produit

img_produit

img_produit

img_produit
Téléchargez hearWHO - Pour vérifier l'audition !

img_produit

img_produit

encart_diam_bailly
Consultez les mentions légales (RCP) des médicaments disponibles dans votre pays

encart_diam_salvat
Consultez les mentions légales (RCP) des médicaments disponibles dans votre pays


CONTACTEZ-NOUS

adresse Adresse

  • APIDPM
    135, chemin de Canto Maï
    83190 Ollioules - France

tel Téléphone

  • +33 4 94 63 24 99

email Contactez-nous


APIDPM

Qui sommes-nous ?

Droits d'utilisation


Site éditeur :
logo

Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !