retour Santé tropicale Accès aux sites pays fleche Santé tropicale au Bénin BENINSanté tropicale au Burkina Faso BURKINA FASOSanté tropicale au Cameroun CAMEROUNSanté tropicale en Centrafrique CENTRAFRIQUESanté tropicale au Congo CONGOSanté tropicale en Côte d'Ivoire COTE D'IVOIRESanté tropicale au Gabon GABON
Santé tropicale en Guinée GUINEESanté tropicale à Madagascar MADAGASCARSanté tropicale au Mali MALISanté tropicale en R.D. Congo R.D. CONGOSanté tropicale au Sénégal SENEGALSanté tropicale au Togo TOGO



ban_jmp_malacur - 25 avril 2024 - Journée mondiale de lutte contre le paludisme

Ce site utilise des cookies afin d'améliorer la navigation et mesurer la fréquentation. Pour en savoir plus, cliquez ici


Revue de presse de santé tropicale

Trier les actualités par :

Santé : maternité à moindre risque au centre d’une conférence

Adiac Congo | Congo-Brazzaville | 02/04/2024 | Lire l'article original

Pour clôturer en beauté le mois de la femme, l’Association des femmes médecins œuvrant au Congo (Afemoco) a réfléchi sur le thème « La maternité à moindre risque » au cours d’une conférence-débat organisée à Muanda dans la province du Kongo Central.
A en croire la présidente de l’Afemoco/Muanda, le Dr Margaux Muanda, il est inadmissible de voir une femme mourir en voulant donner la vie. Il faut que la femme soit informée pour éviter des décès maternels.

« L’association des femmes médecins œuvrant au Congo, antenne de Muanda, a pensé organiser une conférence pour clôturer en beauté le mois de la femme, avec comme thème la maternité à moindre risque. Nous sommes des mamans, des femmes médecins, et nous vivons beaucoup de choses dans nos hôpitaux. Une femme vient pour donner la vie, mais trouve la mort, ça nous fait très mal. C’est pour cela que nous avons pensé organiser cette conférence pour échanger avec nos mamans et leur montrer quels sont des risques liés à la grossesse, quelles sont les choses à faire au début ou au terme de la grossesse », a-t-elle declaré.

Cette conférence a permis aux femmes de comprendre les facteurs qui aggravent la mortalité maternelle. « La Faible participation à la consultation prénatale est une cause importante des décès maternels », a fait savoir la vice-présidente de l’antenne de Muanda de cette même association, le Dr Mireille Kunkadi, citée par l’Agence congolaise de presse.

Parmi les facteurs de risques qui pourraient causer le décès de la femme et qui servent à bien mener la consultation prénatale, a –t-elle poursuivi, il y a le taux d’hémoglobine inférieur ou égal à 7%, la primiparité pour une femme qui accouche pour la première fois, mais avec une petite taille inférieure à 1m50 ou une femme âgée qui accouche pour la première fois et qui a plus de 30 ans.

Lire la suite sur le site Adiac Congo

Tous les articles

ban_jmp_malacur - 25 avril 2024 - Journée mondiale de lutte contre le paludisme

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale. Inscriptions


Vous êtes professionnel(le) de santé ?

Ce contenu gratuit vous est destiné :

img_produit

img_produit

img_produit

img_produit
Téléchargez hearWHO - Pour vérifier l'audition !

img_produit

img_produit

vig_epu2
Place de la bithérapie dans la prise en charge de l'hypertension artérielle - Professeur Dadhi Balde, cardiologue - Guinée

encart_diam_bouchara
Consultez les mentions légales (RCP) des médicaments disponibles dans votre pays

encart_diam_ferrer
Consultez les mentions légales (RCP) des médicaments disponibles dans votre pays


CONTACTEZ-NOUS

adresse Adresse

  • APIDPM
    135, chemin de Canto Maï
    83190 Ollioules - France

tel Téléphone

  • +33 4 94 63 24 99

email Contactez-nous


APIDPM

Qui sommes-nous ?

Droits d'utilisation


Site éditeur :
logo

Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !