retour Santé tropicale Accès aux sites pays fleche Santé tropicale au Bénin BENINSanté tropicale au Burkina Faso BURKINA FASOSanté tropicale au Cameroun CAMEROUNSanté tropicale en Centrafrique CENTRAFRIQUESanté tropicale au Congo CONGOSanté tropicale en Côte d'Ivoire COTE D'IVOIRESanté tropicale au Gabon GABON
Santé tropicale en Guinée GUINEESanté tropicale à Madagascar MADAGASCARSanté tropicale au Mali MALISanté tropicale en R.D. Congo R.D. CONGOSanté tropicale au Sénégal SENEGALSanté tropicale au Togo TOGO



Biogaran Formation - Dossier spécial sur l'épilepsie - Plus d'informations

Ce site utilise des cookies afin d'améliorer la navigation et mesurer la fréquentation. Pour en savoir plus, cliquez ici


Revue de presse de santé tropicale

Trier les actualités par :

Le Cameroun organise une campagne de traitement de masse contre l’onchocercose, l’une des causes de la cécité

StopBlaBlaCam | Cameroun | 08/04/2024 | Lire l'article original

Depuis le 1er avril, le Cameroun organise, avec l’appui de ses partenaires, une campagne nationale de traitement de masse contre l’onchocercose, également connue sous le nom de cécité des rivières. Cette campagne de distribution du Mectizan, médicament contre cette maladie, va se dérouler jusqu’au 30 juillet prochain dans les dix régions du pays, indique le ministère de la Santé publique. Elle cible quelque 8 millions de Camerounais, principalement les enfants âgés de plus de 5 ans et les adultes, dans 122 districts de santé. Avec l’assistance des ONG partenaires, environ 28 000 distributeurs communautaires ont été mobilisés pour faciliter la distribution des médicaments dans l’ensemble des communautés endémiques, apprend-on.

« Le Cameroun est endémique à l’onchocercose depuis des décennies. C’est pourquoi, suivant les directives de l’OMS, le Programme national de lutte contre la filariose et l’onchocercose a décidé d’adopter la stratégie de distribution de masse qui a lieu depuis plus de 20 ans. Les populations camerounaises bénéficient gratuitement du Mectizan afin d’interrompre la transmission de l’onchocercose et de stopper le processus de transmission de la maladie », a déclaré Dr Théophile Mistral Mpaba Minkat, secrétaire permanent dudit programme de lutte, dans des propos rapportés par le quotidien public Cameroon tribune.

Depuis les années 90, date de création du Programme national de lutte contre l’onchocercose, le Cameroun est au front pour limiter l’impact de cette maladie. Le pays s’est doté d’un Plan stratégique de l’élimination de l’onchocercose avec pour objectif d’éliminer la maladie d’ici 2030. Selon le ministère de la Santé publique, plus de 35 millions de comprimés pour environ 12 millions de Camerounais ont déjà été fournis au pays par le Programme de Donation de Mectizan (PDM). Les deux institutions ont renouvelé leur partenariat en juin 2022 afin d’accélérer l’élimination de l’onchocercose.

Lire la suite sur le site StopBlaBlaCam

Tous les articles

Biogaran Formation - Dossier spécial sur l'épilepsie - Plus d'informations

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale. Inscriptions


Vous êtes professionnel(le) de santé ?

Ce contenu gratuit vous est destiné :

img_produit

img_produit

img_produit

img_produit
Téléchargez hearWHO - Pour vérifier l'audition !

img_produit

img_produit

encart_diam_dafra
Consultez les mentions légales (RCP) des médicaments disponibles dans votre pays

encart_diam_strides
Consultez les mentions légales (RCP) des médicaments disponibles dans votre pays


CONTACTEZ-NOUS

adresse Adresse

  • APIDPM
    135, chemin de Canto Maï
    83190 Ollioules - France

tel Téléphone

  • +33 4 94 63 24 99

email Contactez-nous


APIDPM

Qui sommes-nous ?

Droits d'utilisation


Site éditeur :
logo

Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !