retour Santé tropicale Accès aux sites pays fleche Santé tropicale au Bénin BENINSanté tropicale au Burkina Faso BURKINA FASOSanté tropicale au Cameroun CAMEROUNSanté tropicale en Centrafrique CENTRAFRIQUESanté tropicale au Congo CONGOSanté tropicale en Côte d'Ivoire COTE D'IVOIRESanté tropicale au Gabon GABON
Santé tropicale en Guinée GUINEESanté tropicale à Madagascar MADAGASCARSanté tropicale au Mali MALISanté tropicale en R.D. Congo R.D. CONGOSanté tropicale au Sénégal SENEGALSanté tropicale au Togo TOGO



Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)

Ce site utilise des cookies afin d'améliorer la navigation et mesurer la fréquentation. Pour en savoir plus, cliquez ici


Revue de presse de santé tropicale

Trier les actualités par :

Les principales agences sanitaires présentent une terminologie actualisée pour les agents pathogènes qui se transmettent par voie aérienne

OMS | Congo-Brazzaville | 18/04/2024 | Lire l'article original

À la suite d’une consultation avec des agences de santé publique et des experts, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) publie un rapport de consultation technique mondiale qui présente une terminologie actualisée pour les agents pathogènes qui se transmettent par voie aérienne. Les agents pathogènes concernés sont ceux qui provoquent des infections respiratoires, comme la COVID-19, la grippe, la rougeole, le syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS), le syndrome respiratoire du Moyen-Orient (MERS) et la tuberculose, entre autres.

La publication, intitulée Global technical consultation report on proposed terminology for pathogens that transmit through the air, est le résultat d’un vaste travail de collaboration pluriannuel et entérine un accord commun sur la terminologie entre l’OMS, les experts et quatre grandes agences de santé publique – les centres de prévention et de contrôle des maladies de l’Afrique, de la Chine, des États-Unis et de l’Europe. Cet accord souligne l’engagement collectif des agences de santé publique à progresser ensemble sur cette question.

Cette vaste consultation s’est déroulée en plusieurs étapes sur la période 2021-2023 et a permis de remédier à l’absence d’une terminologie commune pour décrire la transmission des agents pathogènes par voie aérienne dans les différentes disciplines scientifiques. Le problème est devenu particulièrement évident lors de la pandémie de COVID-19, quand des experts de différents secteurs ont été appelés à fournir des orientations scientifiques et politiques. La diversité des termes employés a mis en évidence des écarts de compréhension et a contribué à compliquer la communication avec le public et les efforts visant à freiner la transmission de l’agent pathogène.

« Nous sommes heureux d’avoir pu aborder cette question complexe et d’actualité et d’être parvenus à un consensus avec un éventail très diversifié d’agences de santé publique de premier plan et d’experts de multiples disciplines », a déclaré le Dr Jeremy Farrar, Scientifique en chef de l’OMS. « La terminologie convenue pour les agents pathogènes qui se transmettent par voie aérienne aidera à établir une nouvelle voie pour les programmes de recherche et la mise en œuvre d’interventions de santé publique en vue d’identifier les agents pathogènes existants et nouveaux, de communiquer sur ces pathogènes et d’y riposter. »

Cette vaste consultation a abouti à l’établissement des descripteurs communs suivants pour caractériser la transmission des agents pathogènes par voie aérienne (dans des circonstances typiques) :

  • Les personnes infectées par un agent pathogène respiratoire peuvent générer et expulser des particules infectieuses contenant l’agent pathogène par la bouche ou le nez en respirant, en parlant, en chantant, en crachant, en toussant ou en éternuant. Ces particules doivent être désignées par le terme « particules respiratoires infectieuses » ou PRI.
  • Le spectre des tailles des PRI est continu et aucune valeur seuil ne doit être appliquée pour distinguer les petites particules des particules de plus grande taille. Cela permet de s’éloigner de la dichotomie des termes précédemment utilisés : « aérosols » (particules généralement plus petites) et « gouttelettes » (particules généralement plus grosses).

Lire la suite sur le site OMS

Tous les articles

Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la revue de presse de Santé tropicale. Inscriptions

En septembre 2024 :

img_produit

img_produit

Vous êtes professionnel(le) de santé ?

Ce contenu gratuit vous est destiné :

img_produit

img_produit

img_produit
Téléchargez hearWHO - Pour vérifier l'audition !

img_produit

img_produit

encart_diam_crosspharm
Consultez les mentions légales (RCP) des médicaments disponibles dans votre pays

encart_diam_faes
Consultez les mentions légales (RCP) des médicaments disponibles dans votre pays


CONTACTEZ-NOUS

adresse Adresse

  • APIDPM
    135, chemin de Canto Maï
    83190 Ollioules - France

tel Téléphone

  • +33 4 94 63 24 99

email Contactez-nous


APIDPM

Qui sommes-nous ?

Droits d'utilisation


Site éditeur :
logo

Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !